•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les moments forts de la délégation franco-ontarienne au défilé de la Saint-Jean

Des femmes qui chantent.

Des artistes ont interprété l'hymne franco-ontarien « Notre place » et d'autres chansons à saveur patriotique.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Quelque 150 Franco-Ontariens de partout en Ontario ont été accueillis à bras ouverts à Montréal, lundi soir, lors du défilé de la Saint-Jean-Baptiste. Revivez, en vidéo, les moments forts de cette soirée.

C'était la première fois qu'une délégation de l'Ontario français était ainsi invitée au défilé de la fête nationale du Québec. Certains parlent d'une occasion historique.

Un immense drapeau vert et blanc.

Les Franco-Ontariens ont affiché leurs couleurs.

Photo : Radio-Canada

Les spectateurs massés sur les trottoirs ont vu défiler de nombreux participants vêtus de vert et de blanc, couleurs du drapeau franco-ontarien.

Des participants agitaient fièrement le drapeau franco-ontarien.

Des participants agitaient fièrement le drapeau franco-ontarien.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Les comédiens du spectacle L'Écho d'un peuple, en costumes d'époque, ont présenté des tableaux historiques.

Des gens en costumes qui marchent.

Les comédiens de L'Écho d'un peuple ont rappelé des moments de l'histoire des Franco-Ontariens.

Photo : Radio-Canada

Papillon Fabris était venue d'Elliot Lake avec sa famille.

Je voulais que mes enfants vivent ça, dit-elle, qu'ils éprouvent la même fierté que moi vis-à-vis leur langue et leur culture.

Une femme en vert donne une entrevue.

« Longtemps, on s'est sentis écartés, qu'on faisait pas partie de la fête, dit-elle. Faire partie du défilé, c'est lourd en signification. Merci de l'accueil.»

Photo : Radio-Canada

L’avocat Ronald Caza, grand défenseur des droits des francophones, parlait d'une expérience incroyable.

Un homme avec un chapeau haut-de-forme et une femme en costume d'époque

Ronald Caza estime que cette participation au défilé démontre que les efforts pour préserver le français en valent la peine.

Photo : Radio-Canada

L'invitation à participer au défilé de la fête nationale est pour lui une grande source de fierté et de joie.

Il croit que les Québécois envoient le message qu'ils sont là pour nous épauler.Et on a vraiment besoin des Québécois et des Québécoises, ajoute-t-il.

Toronto

Politique provinciale