•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des yeux de l'Abitibi-Témiscamingue rivés vers l'espace pour le retour de David Saint-Jacques

Photo : Radio-Canada/Jean-François Nadeau

Radio-Canada

La mission de l'astronaute québécois David Saint-Jacques est terminée après six mois à bord de la Station spatiale internationale, une aventure suivie de près le président de Nanikana Aérospatiale Jean-François Nadeau.

L'arrivée de la petite capsule Soyouz qui doit transporter David Saint-Jacques et ses deux collègues doit se poser sur Terre à 22h48. Jean-François Nadeau promet de ne pas manquer le rendez-vous lorsque l'équipage atteindra les steppes du Kazakhstan lundi soir..

C'est sûr que je vais suivre ça jusqu'à l'atterrissage, a-t-il assuré.

NaniKana Aerospatiale est un petit groupe de passionnés pour qui l'espace est un objectif et un rêve. Il ne faut donc pas s'étonner, après la collaboration récente de l'organisation avec l'Agence spatiale canadienne, de voir chez les participants un intérêt pour ce type de mission.

Portrait du président de Nanikana Aérospatiale, Jean-François Nadeau, devant un panneau d'instruments.

Jean-François Nadeau président de Nanikana Aérospatiale, un organisme sans but lucratif qui fait la promotion de la science

Photo : Courtoisie: Nanikana

Ce qui m'a le plus marqué de cette mission, en lien avec l'astronaute québécois, c'est sa sortie dans l'espace pour faire des réparations. Ça a duré 6h30 de stress dans le tapis! C'est toujours impressionnant de voir ça quand la NASA le diffuse et ce doit être très exigeant pour les astronautes.

David Saint-Jacques est devenu le Canadien ayant passé le plus de temps dans l'orbite de la Terre, ce que ne manque pas de souligner Jean-François Nadeau.

Deux cent quatre jours, ce n'est pas rien. Et c'est un Québécois, hautement qualifié, astrophysicien, médecin, assigné au groupe robotique, a-t-il mentionné.

Des expériences qui fascinent

De nombreuses expériences ont été réalisées dans l'espace par David Saint-Jacques qui faisait partie de l’équipe de robotique. De nombreuses autres expérimentations ont été effectuées dont une en lien avec la biologie du corps dans l'espace.

L'adaptation que le corps fait dans l'espace, la perte de masse osseuse et de muscles. Quand ils reviennent sur terre, ça peut prendre une semaine avant que l'astronaute ne puisse se tenir debout et stable. Il faudra de six mois à un an avant de récupérer complètement d'une mission. Beaucoup de gens banalisent un peu les voyages dans l'espace, mais c'est toute une aventure et physiquement difficile pour le corps humain, explique Jean-François Nadeau.

Cette fascination pour l'espace agit aussi comme une motivation pour le président de Nanikana aérospatiale. La diffusion en direct des images y contribue également.

On présente de plus en plus le retour au sol, avec les éléments de télémétrie et les images, c'est le fun de voir le déroulement du retour. L'adrénaline est là, confie Jean-François Nadeau.

Abitibi–Témiscamingue

Espace