•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

35 événements pour célébrer la semaine de la fierté de Sudbury

Passage pour piétons peint aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Fierté Sudbury en sera à sa 22e édition en 2019.

Photo : CBC/Benjamin Aubé

Didier Pilon

Fierté Sudbury s’emparera de la ville du nickel du 8 au 14 juillet, à l’occasion de la 22e semaine de la fierté. Les 35 événements à l’affiche se tiendront dans une vingtaine de sites du Grand Sudbury.

Les classiques de la Semaine – tels que le Big Gay Cabaret, le grand défilé et le bal des finissants pour les adolescents LGBTQ+ – seront de retour.

De plus, la programmation présentera une gamme de nouvelles activités.

On a plus de partenaires cette année, note Alex Tétreault, secrétaire l’organisme. Étant donné que notre budget n’est pas immense, nous intégrons les activités des autres organismes dans notre programmation.

Ça nous permet aussi de rejoindre de nouvelles tranches de la population.

Alex Tétreault au microphone du Matin du Nord.

Alex Tétreault, secrétaire de Fierté Sudbury

Photo : Radio-Canada / Patrick Wright

Un de ces nouveaux partenaires est le Théâtre du Nouvel-Ontario, qui mettra en scène un match d’impro « ludiques et proprement queer », entièrement en français.

On cherchait une activité qui pourrait rassembler les francophones qui souhaitent célébrer la Semaine de la fierté, raconte Marie-Pierre Proulx, directrice artistique du TNO. Il y a comme un trou noir à Sudbury en ce moment en ce qui concerne l’impro.

Qui sait? Si ça fonctionne bien, c’est peut-être quelque chose qu’on pourra refaire dans le futur.

Marie-Pierre Proulx, directrice artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario
Marie-Pierre Proulx

Marie-Pierre Proulx, directrice artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario

Photo : Mariane Duval

Le député provincial de Sudbury, Jamie West, prendra aussi part aux festivités.

Il animera une session de bingo intitulé « Ford m’a enlevé ça ».

On joue au bingo avec des décisions politiques au lieu de jouer avec des chiffres, explique M. Tétreault. Les coupes en éducation, les coupes en services aux enfants autistes… [tu marques ta carte de bingo] si les décisions du gouvernement Ford t’ont négativement impacté.

Nord de l'Ontario

Communauté LGBTQ+