•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’offre d’hébergement en forêt grandit en Estrie

Un écogîte dans la forêt.

La Station du Chêne Rouge mise sur son vaste terrain de 150 acres en nature pour présenter ses 15 écogîtes.

Photo : Facebook: La Station du Chêne Rouge

Radio-Canada

Les hébergements de type « prêt-à-camper » en nature semblent avoir la cote depuis quelques années. Une nouvelle entreprise des Cantons-de-l’Est, La Station du Chêne Rouge, vient d'ailleurs d'inaugurer son concept d’écogîtes à Hatley.

La Station du Chêne Rouge mise sur son vaste terrain de 150 acres en nature pour présenter ses 15 écogîtes. Selon le propriétaire Philippe Florentin, la tendance est assez forte pour ce type d’hébergement.

C’est comme un intermédiaire entre le camping et l’hôtel. En camping il faut tout emmener, mais là c’est du prêt-à-camper. C’est un petit chalet où il n’y a pas d’eau, pas d’électricité. Il y a une petite lampe alimentée par une batterie, explique Philippe Florentin. Les services sont offerts dans un bloc sanitaire, un peu comme en camping, où on a des douches, des toilettes, éviers de cuisine, etc., dit-il.

Les clients ont accès à un site où la pratique de différents sports de plein air comme la randonnée ou le ski de fond est possible.

C’est vraiment une formule gagnante.

Philippe Florentin, propriétaire, La Station du Chêne Rouge

Le site affiche complet pour la fin de semaine de la Fête nationale et pour les jours suivants. Déjà plusieurs emplacements sont réservés pour le reste de la saison estivale.

Tout dépendant de la demande de la clientèle, l’entreprise pourrait ajouter des écogîtes dès l’an prochain.

Dans les Cantons-de-l’Est, Entre Cimes et Racine et Au Diable Vert, entre autres, offrent des hébergements de type écogîtes.

Estrie

Tourisme