•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En grève, les employés des plaines d’Abraham menacent de perturber le FEQ

Employés des plaines d'Abraham avec des affiches pour la grève

Les employés des plaines d'Abraham manifestent mardi.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Alain Rochefort

Les employés des plaines d'Abraham seront en grève à compter de minuit, mardi, et leurs moyens de pression pourraient s'étirer jusqu'au 21 juillet. À moins d'une entente, ils promettent de perturber le Festival d'été de Québec (FEQ).

Le litige principal avec l'employeur concerne la grille salariale.

Selon le syndicat, il peut y avoir une différence de salaire de 40 % entre des employés des plaines d’Abraham et leurs homologues de Parcs Canada.

Les quelque 40 travailleurs, surtout des responsables de l'entretien et de l'animation des Plaines, exigent d'obtenir des salaires comparables à ceux d'autres employés fédéraux.

Le débrayage aura lieu en pleine saison touristique.

Les fans sont au rendez-vous pour le retour des Foo Fighters sur les plaines d'Abraham.

Les fans sont au rendez-vous pour le retour des Foo Fighters sur les plaines d'Abraham.

Photo : Radio-Canada / Alice Chiche

Première annulation

Outre le FEQ, les spectacles de musique offerts gratuitement cet été au kiosque Edwin-Bélanger pourraient également être touchés par le conflit.

Déjà une première activité a été annulée mardi en raison du conflit. Il s'agit du vernissage de l'exposition Chefs-d'oeuvre d'apprentis qui était prévu mercredi à 11 h.

Le syndicat explique s'être affilié récemment avec l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) et qu'il y a beaucoup d'autres employés d'autres syndicats qui pourraient venir nous prêter main-forte.

C'est sûr que si on n'est pas rappelés à la table des négociations, on a les moyens avec nos partenaires à l'AFPC d'être présents, d'être vus et d'être entendus. On peut possiblement faire des lignes de piquetage pendant les grands événements de l'été, souligne Claudia Bellavance, secrétaire-trésorière au syndicat des employés des Plaines.

Lors de la dernière grève, en mai, les toilettes publiques avaient notamment été fermées sur les Plaines, faute d'employés.

Un canon sur les plaines d’Abraham photographié en été. On aperçoit, à l’arrière-plan, le Musée national des beaux-arts du Québec.

La convention collective des employés des plaines d’Abraham est échue depuis plus d’un an et demi.

Photo : Radio-Canada / Sebastien Vachon

Le FEQ se fait rassurant

Le Festival d’été de Québec est sans contredit le principal événement à se tenir sur les Plaines au cours des prochaines semaines. La direction se fait toutefois rassurante.

« Le FEQ veut rassurer les festivaliers : outre certains éléments de mobilier sur le site qui seront plus complexes à déménager (tables, lampadaires), on prévoit peu d’impacts sur les opérations du Festival », affirme Samantha McKinley, directrice des communications du FEQ.

Plaines d'Abraham vide

Les employés des plaines d'Abraham vont déserter l'endroit.

Photo : Radio-Canada / Dany Pilote

Au fédéral, il n'existe pas de loi « anti-briseur de grève », ce qui permet à la Commission des champs de bataille nationaux de faire appel à d'autres travailleurs.

Les employés des plaines d'Abraham sont sans convention collective depuis novembre 2017.

Avec les informations de Marc-Antoine Lavoie

Relations de travail

Économie