•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'accident qui a interrompu la traverse de Tadoussac a fait un mort

La scène d'accident sur le traversier.

Photo : Cindy Desbiens

Radio-Canada
Mis à jour le 

Un véhicule récréatif ne pouvant s'immobiliser a percuté le traversier de Tadoussac près du quai d’embarquement vers 12 h 45 lundi. Son conducteur est mort dans l'accident, a confirmé la Sûreté du Québec (SQ).

L'identité de la victime est maintenant connue : il s'agit d'Eric Belec, un homme de 40 ans originaire de Laval.

Une femme elle aussi âgée de 40 ans, originaire de Lévis, se trouvait à ses côtés. Elle est toujours dans un état critique à l'hôpital, affirme la SQ.

Un problème mécanique aurait empêché le conducteur du véhicule de s'immobiliser dans la descente très abrupte qui mène au quai d'embarquement de Tadoussac, sur la Côte-Nord.

Le véhicule a d'abord percuté la rampe d'embarquement. Il a alors été projeté dans les airs et s'est écrasé sur le pont du traversier NM Jos-Deschênes II, qui commençait à s'éloigner du quai pour se diriger vers Baie-Sainte-Catherine.

Il y a environ les deux tiers du motorisé qui s'est écrasé sur le traversier et l'autre tiers pend derrière. Une partie du véhicule se trouve dans l'eau. Les débris ne ressemblent plus du tout à un véhicule motorisé.

Hugues Beaulieu, un porte-parole de la SQ

Outre les deux occupants du véhicule, l'accident n'a pas fait d'autre victime.

Selon des témoins, le conducteur aurait tout fait pour alerter les piétons sur son passage.

Je pense que cette personne-là, c'est vraiment un héros. Il a klaxonné tout le long pour faire en sorte que les gens se tassent de la voie de circulation. Il a évité tout le monde, il aurait pu faire un carnage, raconte la propriétaire de l'Auberge Maison Gagné, Claire Gagné.

Nous avons entendu deux gros boom, ça a vibré jusque chez nous. C'était la panique, plein de gens ont failli se faire frapper. On nous a raconté qu'un couple marchait avec son chien et, grâce au klaxon, ils se sont tassés juste à temps. Je peux juste vous dire une chose des "passé proche", il y en a eu tellement et je ne comprends pas. Nous, on a avisé le ministère de la Sécurité publique, il y a eu une enquête du BAPE ici, on a avisé par écrit le ministère des Transports, la Municipalité de Tadoussac, tout le monde est au courant de tout ça et personne ne fait rien, poursuit-elle.

Les débris du véhicule qui s'est écrasé sur le pont du traversier.

Les débris du véhicule qui s'est écrasé sur le pont du traversier.

Photo : Cindy Desbiens

Le service de traversier a été interrompu pendant quelques heures, mais a pu reprendre en alternance grâce à un autre bateau, le NM Armand-Imbeau II.

Des enquêteurs de la SQ ont été assignés au dossier ainsi qu'un reconstitutionniste en enquête de collision.

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Côte-Nord

Accident de la route