•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conflit au SGEU : un comité syndical veut suspendre son président

Le président du Syndicat des employés du gouvernement de la Saskatchewan, Bob Bymoen

Le président du Syndicat des employés du gouvernement de la Saskatchewan, Bob Bymoen

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un comité du Syndicat des employés du gouvernement de la Saskatchewan (SGEU) veut suspendre immédiatement son président, Bob Bymoen, en raison d'un possible comportement déplacé qu'il aurait eu envers un membre du personnel.

Dans un courriel rédigé le 19 juin à l’intention de Bob Bymoen, le comité de constitution et de législation des membres déclare qu’un rapport d’enquête indépendant conclut que le président aurait tenté de menacer Arlen Nickel, qui occupe le poste de délégué syndical en chef du Centre correctionnel de Regina.

CBC a obtenu copie d'un courriel interne où le président du SGEU aurait porté atteinte au code de déontologie, à la constitution, à la politique en matière de harcèlement et au manuel des politiques et valeurs du syndicat, selon le comité.

Pour ces motifs, le comité exige la suspension de Bob Bymoen de tous les postes qui nécessitent une élection, et ce, pour une période de deux ans.

Le conseil d’administration s’est quant à lui opposé à la recommandation du comité syndical, affirmant que cette note interne était nulle et sans effet.

Un historique entre les deux membres

La dispute entre Bob Bymoen et Arlen Nickel a commencé en avril dernier. Le président du SGEU avait déposé une plainte officielle à l'endroit d'Arlen Nickel, prétendant que ce dernier l’avait harcelé lors d’un événement public.

Selon le rapport, Arlen Nickel aurait répété à plusieurs reprises que Bob Bymoen était heureux qu’il ait perdu son poste de gardien de prison au Centre correctionnel de Regina. Bob Bymoen a cependant nié à plusieurs reprises d'avoir tenu de tels propos.

Une firme de consultants du Manitoba s’était alors penchée sur le conflit. Après avoir eu des discussions avec les deux hommes ainsi que des témoins, elle en était arrivée à la conclusion que le président du SGEU avait bel et bien tenu ces propos.

Un sujet à l’ordre du jour

De son côté, la directrice générale du SGEU, Bettyann Cox, soutient que le sujet sera définitivement à l’ordre du jour de la réunion du conseil provicinal, prévue cette semaine.

Elle souhaite que le conseil puisse trouver un moyen d’établir un processus d’audience juste pour toutes les personnes impliquées dans le dossier, même si plusieurs informations ont été dévoilées au public.

Bob Bymoen est président du SGEU depuis 2002. Le syndicat représente plusieurs milliers d’employés au sein du gouvernement saskatchewanais.

Avec les informations de Geoff Leo, de CBC News

Saskatchewan

Relations de travail