•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connaissez-vous la communauté des sapeurs congolais ?

Norbat de Paris Nimerode porte des vêtements colorés et stylés

Norbat de Paris Nimerode est l'un des sapeurs reconnus par la communauté de la SAPE.

Photo : Gracieuseté Norbat de Paris Nimerode

Francesca Merentie

Il existe au sein des communautés africaines, principalement celles du Congo, une subculture que l'on appelle la « SAPE ». Cette dernière signifie « Société des ambianceurs et des personnes élégantes » et elle fait certains adeptes en Ontario.

La SAPE, c'est l'art de s'habiller avec élégance, en osant les couleurs, les imprimés et les dessins qui attirent le regard des autres. C'est un phénomène qui, de nos jours, est de plus en plus populaire en Occident.

Si les adeptes de la SAPE s'appellent lessapeurs, il ne faut pas les confondre avec les sapeurs pompiers. Les sapeurs sont des hommes ou des femmes qui ont le goût du style.

Pour certains, il s'agit même d'un art, puisqu'il faut non seulement faire attention aux couleurs, mais aussi à l'harmonie entre le corps et les habits.

On n'a pas vraiment besoin d'acheter des habits chers. Il faut aussi qu'il y ait une complicité avec le corps et les habits que tu vas mettre... sinon les gens ne vont même pas te regarder

Sheraton Lalayi, sapeur

La série #connaistonvoisin démystifie ou rapporte un fait sur les communautés culturelles de l'Ontario.

Toronto

Mode et beauté