•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les « chatios » ont la cote à Fredericton

Un enclos grillagé où un chat observe l'extérieur.

Le chat Melody se la coule douce dans son « chatio ».

Photo : CBC/Sarah Morin

Radio-Canada

Une organisation de Fredericton vouée à la protection des chats a conçu un abri qui permet aux félins de profiter de l’air extérieur tout en étant à l’abri des menaces auxquels la vie en plein air les expose.

Son « chatio », un patio pour chats, est grillagé et relié à l’intérieur des maisons par une chatière, ces petites portes qui permettent aux animaux domestiques d’aller et venir à leur guise.

Le chapitre de Fredericton de Cat Rescue Maritimes en a construit six depuis le printemps 2018. Il les a présentés sur sa page Facebook et est depuis inondé de commandes.

Il y a beaucoup d’intérêt; les commandes affluent, confirme Gabrielle Hough, présidente de groupe.

Suzanne Prior a été l’une des premières propriétaires, à Fredericton, à faire construire ce type d’abri extérieur pour ses chats. Le sien a coûté environ 1000 $ et comprend des rampes, un poteau où ses cinq chats peuvent s’exercer à grimper et des perchoirs où ils peuvent faire la sieste.

Je n’ai pas à craindre pour leur sécurité, dit-il. C’est très important pour moi.

Suzanne Prior, propriétaire de chats
Un abri grillagé pour chats.

Le «chatio » de Suzanne Prior est équipé d'une rampe, de perchoirs et d'un poteau d'escalade.

Photo : CBC/Sarah Morin

Les dangers qui guettent les chats en plein air sont multiples, rappelle Gabrielle Hough : ils peuvent se faire frapper et tuer par un véhicule, par exemple ou attaquer par des prédateurs.

Son organisation a même déjà soigné un chat qui avait bu de l’antigel au sol, l’hiver.

Un chatio les garde à l’abri de dangers comme celui-là, dit-elle.

Gabrielle Hough (à gauche) et Suzanne Prior posent devant la maison de Mme Prior.

Gabrielle Hough (à gauche) et Suzanne Prior affirme que les « chatios» permettent aux chats de profiter de l'air extérieur sans risques.

Photo : CBC/Sarah Morin

C’est le meilleur des deux mondes, estime Suzanne Prior. Ses chats, qu’elle confinait à l’intérieur, peuvent désormais profiter du grand air sans risques.

Avec les informations de Sarah Morin, CBC

Nouveau-Brunswick

Animaux de compagnie