•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une collecte de 80 000 $ pour une nouvelle tour cellulaire sur la côte ouest

Portrait de Martina Cornect

Martina Cornect, membre du comité qui organise la collecte de fonds pour obtenir une couverture cellulaire à La Grand'Terre et à Troix Cailloux

Photo : Radio-Canada / Marie Isabelle Rochon

Patrick Butler

Les communautés de La Grand’Terre et de Trois Cailloux, sur la côte ouest de Terre-Neuve, ont réussi à récolter les 80 000 $ nécessaires pour ériger une nouvelle tour de réseau cellulaire.

Depuis l’automne dernier, les quelque 500 résidents de cette région francophone retroussent leurs manches pour financer ce projet de construction. Certains soutiennent que l’absence d’un réseau cellulaire représente un risque pour la sécurité et enfreint le développement économique.

Une entente avec Bell Aliant et le gouvernement provincial stipulait que si les communautés voulaient construire une tour cellulaire, elles devaient fournir 15 % du coût total du projet. Selon Martina Cornect, une membre du comité qui organise la collecte de fonds, ce n’était pas difficile de convaincre les gens de soutenir le projet.

L’aide était incroyable. On n’aurait jamais cru qu’on pouvait ramasser autant d’argent.

Martina Cornect, membre du comité organisateur de la collecte des fonds

Avec l’aide du Réseau de développement économique et d'employabilité de Terre-Neuve-et-Labrador, le comité a ramassé des milliers de dollars des résidents de La Grand’Terre et de Trois Cailloux. Il a aussi sollicité des contributions de la plupart des entreprises sur la péninsule de Port-au-Port.

Les gens de toute la péninsule ont contribué à ce projet parce qu’ils réalisent l’importance de ce projet, explique Robert Cormier, qui dirige un service d’ambulance à Cap Saint-Georges.

M. Cormier rappelle que chaque fois que ses ambulanciers vont à La Grand’Terre ou à Trois Cailloux, il ne peut plus communiquer avec eux. Les résidents de ces communautés peuvent seulement appeler les services d'urgence à l’aide d’une ligne fixe. La Grand’Terre et Trois Cailloux sont à environ 75 minutes de l’hôpital le plus proche.

Martina Cornect raconte également qu’en 2018, un autobus scolaire est tombé en panne pendant qu’il était à l'extérieur d’une zone de couverture. Le conducteur ne pouvait contacter ni l'école ni la police.

Une maison à La Grand'Terre.

La Grand'Terre et Trois Caillous militent depuis longtemps pour obtenir une couverture cellulaire.

Photo : Radio-Canada / Marie Isabelle Rochon

Plusieurs résidents indiquent que le nouveau réseau cellulaire pourrait aider à retenir les jeunes, attirer des touristes et encourager la création de nouvelles entreprises.

Je pense que les entreprises locales vont offrir un meilleur service parce qu’ils auront accès à un réseau cellulaire. À ce moment-ci, ils ne l’ont pas et ça limite comment ils peuvent rejoindre leurs clients, soutient Robert Cormier.

Le comité qui a organisé la collecte de fonds espère que la nouvelle tour sera construite à Trois Cailloux avant la fin de l’année.

Avec les informations de Marie Isabelle Rochon

Terre-Neuve-et-Labrador

Télécommunications