•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de gîte au presbytère de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie est reporté

Le presbytère de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie.

Le presbytère de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie.

Photo : Conseil du patrimoine religieux du Québec, 2003.

Jérôme Lévesque-Boucher

Après mûre réflexion, la Corporation pour le maintien des biens historiques de Saint-Denis a décidé de reporter son projet qui a pour but de donner une nouvelle vocation au presbytère de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie.

Selon le président de la Corporation, Jean Desjardins, il est plus judicieux pour l'organisation de prendre du recul à ce moment-ci. On veut prendre les prochains mois pour mieux se préparer, affirme-t-il.

Si nous avions ouvert cet été, on se serait retrouvé un peu trop tard, au milieu de la saison, et nous n'aurions pas eu l'occasion de faire de publicité pour bien commencer.

Jean Desjardins, président de la Corporation pour le maintien des biens historiques de Saint-Denis

La Corporation peaufinera donc son projet d'ici l'automne afin de procéder aux travaux nécessaires à l'ouverture du nouveau gîte en hiver. Si nous avions ouvert cet été et que nous avions eu de la difficulté à bien accueillir notre clientèle, nous n'aurions pas eu une bonne publicité, ajoute M. Desjardins.

Campagne de financement

Selon le président de la Corporation, ce délai permet également de mieux garnir les coffres de l'organisation en vue des travaux. « On est actuellement en campagne de financement. Ça va nous permettre d'avoir plus d'argent pour améliorer [notre offre]  », souligne-t-il.

Du même souffle, M. Desjardins affirme que la demande pour un tel service est bien présente. On a déjà des demandes présentement, mais disons que ça ne valait pas le coût pour l'instant. On préfère être bien structuré pour accueillir l'ensemble de la clientèle.

L'offre d'achat de la Corporation pour le presbytère de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie a été acceptée.Le contrat est en rédaction et on va procéder à la signature dans les prochaines semaines, conclut le président.

Un investissement d'environ 140 000 $ sera nécessaire à ce projet. Le bâtiment a été construit à la fin du 19e siècle.

Bas-Saint-Laurent

Architecture