•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saint-Jean célébrée au Québec et dans tout le Canada francophone

Fete nationale du Québec avant spectacle

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Radio-Canada

De nombreuses fêtes de quartier étaient organisées lundi, en ce jour de fête nationale du Québec, au lendemain des grands spectacles qui ont eu lieu notamment à Montréal, Québec, Gatineau, Trois-Rivières, Sherbrooke et Rimouski. La Saint-Jean-Baptiste est également célébrée par les francophones dans les quatre coins du Canada.

Dans la métropole québécoise, le traditionnel défilé s'est mis en branle peu après 21 h dans la rue Saint-Denis, précédé d'une délégation franco-ontarienne, entre autres en lien avec les compressions imposées aux services aux francophones par le gouvernement du premier ministre Doug Ford.

Quelque 150 Franco-Ontariens, bien souvent vêtus de blanc et de vert, les couleurs du drapeau franco-ontarien, ont ainsi marché dans les rues montréalaises, notamment en compagnie de la ministre fédérale des Langues officielles, Mélanie Joly.

À Laval, c'est en soirée que s'est tenu, au Centre de la nature, un spectacle mettant en vedette Marie-Mai, Paul Piché, Hubert Lenoir, Patrice Michaud, Loud, Guylaine Tanguay, Breen Leboeuf, Mara Tremblay, Fanny Bloom, King Abid, Ilam et Flavia Nascimento.

Du côté de la ville de Longueuil, le groupe Mes Aïeux était en spectacle au parc Michel-Chartrand, alors qu'à Repentigny le chanteur Michel Pagliaro offrait une prestation au parc de l'île Lebel.

Il y avait un autre spectacle en soirée à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, dans les Laurentides, au coeur d'une localité gravement touchée par les inondations printanières. Andréanne A. Malette a réconforté les sinistrés au parc municipal, rue Laurin, et un feu d'artifice a suivi à 22 h.

À Québec, les curieux ont pu visiter l'Assemblée nationale en prenant part à un jeu d'évasion. En découvrant une « clé mystère », ils avaient la chance d'entrer dans les Salons bleu et rouge.

Le premier ministre québécois, François Legault, est arrivé en matinée à un brunch, à Charlemagne, dans Lanaudière. Il a assisté à une réception protocolaire en fin d'après-midi à la Société des arts technologiques, à Montréal, et devait participer à une célébration en soirée à Repentigny.

François Legault se fait prendre en photo par une femme avec un jeune garçon.

Le premier ministre François Legault lors d'un brunch pour la fête nationale.

Photo : Radio-Canada

Mon message aujourd'hui pour les Québécois, c'est qu'on doit être fiers d'être Québécois, et on a toutes les raisons d'être fiers.

François Legault, premier ministre du Québec

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, s'est rendu pour sa part en fin de matinée au parc Saint-Jean-Baptiste, dans le quartier Pointe-aux-Trembles, a conclu son passage montréalais en fin d'après-midi, dans le la rue de Castelnau du quartier Villeray.

Une maison ornée de plusieurs drapeaux du Québec.

Des résidents de l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve sont fin prêts pour les célébrations de la Saint-Jean-Baptiste.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Fêter d'un océan à l'autre

Ailleurs au Canada, les francophones ont tenu à célébrer cette fête.

Au Manitoba, près d’une cinquantaine de nouveaux arrivants se sont rendus à La Broquerie pour y découvrir les traditions de la Saint-Jean-Baptiste.

Plusieurs dizaines de personnes se sont réunies la veille à Regina lors d'un événement organisé par l'Association canadienne-française (ACFR).

Et en Alberta, les francophones se sont réveillés avec la nouvelle de la désignation d’un secrétariat parlementaire à la francophonie. La détentrice de ce nouveau poste est la députée Laila Goodridge.

L'auteur-compositeur et interprète franco-ontarien Damien Robitaille, qui était en spectacle hier soir à Québec, a lui aussi invité les Québécois à être solidaires avec les francophones des autres provinces qui luttent encore pour la survie et le rayonnement de leur culture.

Les chefs fédéraux en mode Saint-Jean

Les chefs des partis politiques fédéraux se sont fait un point d'honneur de présenter leurs vœux aux communautés francophones de tout le pays.

« À l’occasion de la fête nationale du Québec, ma famille et moi nous joignons aux Québécois pour célébrer avec grande fierté notre culture et notre patrimoine uniques », a écrit le premier ministre Justin Trudeau dans un communiqué.

« À l’occasion de la Saint-Jean-Baptiste, nous nous joignons également aux francophones à travers le pays pour célébrer leur langue, leurs cultures et leurs contributions à notre société, a-t-il ajouté. Les communautés francophones font partie intégrante de notre identité canadienne. Pour avancer en tant que pays, nous devons assurer le rayonnement du français et faire entendre la voix de tous les francophones au Canada. »

De son côté, le chef conservateur Andrew Scheer a déclaré sur Twitter : « De leurs origines au Québec et en Acadie à leur croissance dans d’autres communautés à travers le Canada, la langue française et sa culture continuent d’enrichir la vie canadienne. Joyeuse Saint-Jean-Baptiste à tous les Canadiens. »

Le chef du NPD a lui aussi adressé ses vœux aux Québécois et aux Canadiens francophones : « Célébrons aujourd’hui avec fierté la fête nationale du Québec, la Saint-Jean-Baptiste et l’amour de la langue et de la culture françaises avec les Québécois.es et les francophones d’un bout à l’autre du pays. »

Avec la collaboration de Fanny Samson, Claudine Richard et La Presse canadienne

Société