•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme de Saskatoon atteinte de la fibrose kystique fait l’ascension du Machu Picchu

Une dame pose au sommet du Machu Picchu, au Pérou.

Corinne McKay, 57 ans, est atteinte de la fibrose kystique, mais cela ne l'a pas empêché d'atteindre le sommet du Machu Picchu.

Photo : Corinne McKay

Radio-Canada

Âgée de 57 ans, Corinne McKay, une femme de Saskatoon atteinte de la fibrose kystique, a réalisé un rêve en faisant l’ascension du Machu Picchu. Elle faisait partie d’un groupe qui a amassé 400 000 $ pour lutter contre la maladie.

Au cours des dernières années, Mme McKay n’a pas été épargnée par les problèmes de santé. On a diagnostiqué la fibrose kystique chez elle il y a trois ans, et elle doit aussi composer quotidiennement avec des problèmes aux reins ainsi que le diabète.

Selon elle, c’est ce qui a rendu cette aventure au Pérou encore plus spéciale.

À un certain moment, j’imagine que les problèmes de santé risquent de me rattraper, mais pour le moment, je suis suffisamment en santé, indique-t-elle.

J’ai beaucoup pleuré quand je suis arrivée au sommet du Machu Picchu.

Corinne McKay, femme atteinte de la fibrose kystique

La fibrose kystique en bref

La fibrose kystique est une maladie qui pousse le corps à produire une sorte de mucus épais et collant qui se colle aux parois de certains organes, généralement les poumons, les empêchant ainsi de fonctionner adéquatement. La maladie, qui peut entraîner des problèmes de développement et respiratoires peut aussi donner lieu à des complications liées à l'usage des antibiotiques nécessaires pour atténuer ses effets, et mener à la mort. Il n'existe aucun traitement à la fibrose kystique.

Source : Fibrose Kystique Canada

D’ailleurs, Corinne McKay était la seule participante atteinte de la fibrose kystique au sein du groupe. Elle était cependant accompagnée de plusieurs personnes qui ont été touchées de près par la maladie.

Ces personnes sont mes héros, car ce sont elles qui amassent des fonds régulièrement pour maintenir en vie les personnes qui sont, comme moi, atteintes de la maladie au Canada, mentionne-t-elle.

Ensemble, ils ont entrepris leur randonnée à 3000 mètres d’altitude. Leur périple s’est finalement terminé à 4300 mètres.

La Saskatchewanaise est convaincue que cette randonnée lui donnera le courage nécessaire pour relever son plus grand défi, celui de vaincre la fibrose kystique.

Avec les informations de CBC News

Saskatchewan

Maladie