•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Archives parties en fumée : des artistes poursuivent Universal

Le musicien Tom Petty jouant de la guitare sur scène.

La succession du musicien Tom Petty s'est associée à la poursuite déposée contre Universal Music Group.

Photo : Getty Images / Jerod Harris

Agence France-Presse

Les ayants droit du rappeur Tupac ou du rockeur Tom Petty se sont associés à une poursuite collective déposée contre Universal Music Group (UMG), soupçonné d'avoir délibérément caché l'ampleur d'un incendie qui, en 2008, a détruit 500 000 enregistrements originaux.

Les plaignants demandent au moins 100 millions $ US de dommages et intérêts au numéro un mondial de la musique, dans leur action collective déposée juste avant le week-end devant un tribunal fédéral de Los Angeles.

Il s'agit du premier recours en justice depuis la révélation par le New York Times des importants dégâts causés par le sinistre, survenu le 1er juin 2008 dans les installations d'Universal à Hollywood.

La plainte a été déposée par trois cabinets juridiques qui représentent aussi les intérêts du groupe Soundgarden, de la formation Hole fondée par Courtney Love, ou du chanteur de folk Steve Earle.

UMG a conservé des enregistrements originaux, qui incarnent le travail musical des plaignants, dans un entrepôt ni adapté ni aux normes, selon la plainte.

Universal Music a ensuite dissimulé les pertes avec des déclarations publiques mensongères, tout en nouant un accord confidentiel avec son autre branche Universal Studios, d'après ce document.

Parmi les enregistrements partis en fumée se trouvaient des oeuvres, parfois uniques, de musiciens légendaires comme Billie Holiday, Louis Armstrong, Ella Fitzgerald, Sonny and Cher, Joni Mitchell, Eric Clapton, Elton John, Janet Jackson ou Nirvana.

Musique

Arts