•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux personnes attaquées par un chien à Mirabel

Des voitures de police sont stationnées près d'une maison à Mirabel.

Les policiers et les ambulanciers sont intervenus dans une résidence de Mirabel dimanche avant-midi pour une attaque de chien de type pitbull.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Daniel Wagner

Radio-Canada

Un homme et une femme ont été attaqués par un chien de type pitbull dans une résidence de Mirabel dimanche avant-midi.

Selon les informations de la police de Mirabel, les deux personnes ont été transportées en ambulance dans un centre hospitalier. L’homme souffrirait de blessures au dos et à un bras tandis que la femme, la propriétaire du chien, a été sérieusement blessée au bras.

Ils sont maintenant tous deux dans un état stable.

La résidence où se sont déroulés les événements est située à côté d’une épicerie IGA et, selon une employée de l'établissement qui était en pause au moment des incidents, des clients auraient tenté de venir en aide aux deux personnes.

Toujours selon cette employée, l'homme de 23 ans aurait été attaqué par le chien avant que la propriétaire ne tente d'intervenir.

Les policiers ont confirmé que la femme pourra garder son chien jusqu'à ce que le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) ne reprenne le dossier dans les prochains jours.

Le corps policier ne peut intervenir et confisquer l’animal en raison d’un vieux règlement municipal. On n’y stipule pas que les agents de la Ville peuvent prendre le chien et le faire évaluer. En fait, on n’y parle que d’infraction et d’amendes.

Le gouvernement du Québec a modifié la loi sur l'encadrement des chiens ce printemps, serrant la vis aux propriétaires pour assurer la sécurité du public. Or, le règlement municipal de la Ville de Mirabel n’a pas été changé.

C'est un ami de la jeune femme qui devrait s'occuper du chien.

La Ville de Mirabel n'a pas encore répondu à nos demandes d'entrevue.

Avec les informations de Marie-Josée Paquette-Comeau

Grand Montréal

Faits divers