•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

UBC doit payer 1,2 M$ après une fuite d’ammoniac

Une vue aérienne du campus de l'Université de la Colombie-Britannique à Vancouver

Une vue aérienne du campus de l'Université de la Colombie-Britannique à Vancouver

Photo : Radio-Canada / Russ Heinl

Radio-Canada

Environnement et Changement climatique Canada a imposé de lourdes amendes à l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) et la compagnie CIMCO Refrigeration pour avoir déversé de l’eau chargée d'ammoniac dans un affluent du fleuve Fraser à Vancouver en septembre 2014.

Selon un communiqué du ministère, les condamnations font suite à une plainte concernant une odeur d’ammoniac dans un fossé de décharge relié à un ruisseau du parc régional Pacific Spirit. La source d’ammoniac provenait de l’aréna Thunderbird.

Deux jours plus tard, des agents du ministère et des conservateurs du parc  ont découvert 70 poissons morts.

« Les amendes reflètent la sévérité de l’infraction », déclare Marko Goluza, le directeur régional de l’application de la loi du ministère en rappelant qu'elle pose un risque à la santé.

Suivi électronique

En plus de l’amende, l’Université de la Colombie-Britannique doit faire un suivi électronique de la qualité des eaux pluviales au point de rejet pendant cinq ans, dit le gouvernement.

Les condamnations se situent dans le cadre de violations à la Loi sur les pêches, précise le ministère fédéral dans son communiqué. UBC affirme qu’elle portera en appel la décision.

Radio-Canada a tenté en vain de rejoindre UBC et CIMCO.

Colombie-Britannique et Yukon

Pollution