•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un écrasement d’avion de parachutisme fait 11 morts à Hawaï

La carcasse de l'avion gît près d'une grille de sécurité de l'aéroport.

L'avion bimoteur de marque Beechcraft King Air avait pris son envol de l’aéroport Dillingham, sur la rive nord de l’île d’Oahu à Hawaï.

Photo : Associated Press / Bruce Asato

Associated Press

Un avion de parachutisme s’est écrasé, puis s'est enflammé, peu après avoir décollé d’un petit aéroport de bord de mer situé sur l’île d’Oahu, à Hawaï, tuant 11 personnes.

Les autorités avaient d’abord indiqué que neuf personnes avaient péri dans l’écrasement de l’appareil, survenu vendredi soir et que trois d’entre elles étaient des clients d’une entreprise spécialisée dans le parachutisme, alors que les six autres étaient des employés.

Le département des Transports de l’État d’Hawaï a publié un tweet samedi, qui a été confirmé plus tard par les autorités policières, indiquant qu’« il y avait 11 personnes à bord de l’avion » et que personne n'avait survécu.

L'avion bimoteur de marque Beechcraft King Air a pris son envol de l’aéroport Dillingham sur la rive nord de l’île d’Oahu.

L’appareil était opéré par la compagnie Oahu Parachute Center. Le ratio entre le nombre de clients et d’employés laisse croire que des sauts en tandem étaient peut-être prévus, selon Tim Sakahara, porte-parole du département des Transports de l’État d’Hawaï. Dans pareil cas, les clients auraient été attachés à des parachutistes expérimentés pour sauter dans le vide.

Le chef de police de Honolulu, Manuel Neves, a décrit le lieu de l’écrasement situé près des limites de l’aéroport comme étant assez loin de la piste d'atterrissage. Il a affirmé que certains proches des gens à bord de l’avion étaient à l’aéroport quand il a piqué du nez vers 18 h 30 (heure locale).

Au cours de mes 40 ans de service comme pompier à Hawaï, c’est le pire accident d’avion que nous avons eu.

Manuel Neves, chef de police

L’aéronef était déjà englouti par les flammes lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux de l'accident, à environ une heure de route de la municipalité de Honolulu, a expliqué le chef de police.

Les victimes n’ont pas encore été identifiées.

Deux inspecteurs de l’Agence américaine de l'aviation (FAA) ont été dépêchés vendredi sur les lieux de l’écrasement. Des enquêteurs du Bureau américain de la sécurité du transport sont attendus sur place samedi soir, a indiqué le porte-parole de l’organisation, Eric Weiss.

L'avion à deux turbopropulseurs avait été construit en 1967, d’après les dossiers de l’Agence américaine de l'aviation.

La ligne téléphonique du Oahu Parachute Center est restée sans réponse samedi.

Accidents et catastrophes

International