•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vol de vélo à Sherbrooke, toujours un fléau

Radio-Canada

Les vols de vélos sont fréquents, et ce, pas seulement dans la métropole. L’an dernier, le Service de police de Sherbrooke (SPS) en a rapporté 63 et alors que la saison estivale ne fait que commencer, les autorités en dénombrent déjà une quinzaine encore cette année.

La négligence est souvent en cause. Selon le SPS, où que vous soyez dans la ville, votre vélo devrait être cadenassé puis rangé à l'intérieur pour la nuit, sans quoi un cycliste peut aisément devenir la cible des voleurs.

Le propriétaire de Café-Vélo à Sherbrooke estime que les données recueillies par la police sont conservatrices, s’il se fie à ce que lui racontent ses clients.

Des fois, il y a un minimum à couvrir pour les assurances, puis quand ce ne sont pas des vélos qui en valent la peine, [les clients] ne vont pas en parler, mais plutôt s’en acheter un autre usager, explique Francis Rancourt.

Difficiles à retracer

Avant de faire une arrestation, les policiers doivent avoir le plus de renseignements possible. Cela leur permet aussi de retracer ledit vélo plus facilement.

Souvent on a bien peu de détails, du genre: un vélo pour femmes, de couleur bleue, déplore le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Afin d’éviter de faire partie des statistiques, le commerçant Francis Rancourt suggère de se procurer un bon cadenas.

Estrie

Vol