•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bière Fest : Frontibus appelle les autres microbrasseries de l’Est à participer

Des visiteurs à un kiosque de l'événement

Le Bière Fest de Rimouski a lieu du 20 au 22 juin au parc Beauséjour.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Miriane Demers-Lemay

Le Bière Fest de Rimouski prévoit accueillir, jusqu'à samedi soir, plusieurs milliers de visiteurs venus déguster des bières d’une dizaine de brasseries du Québec. Pour la première fois depuis 2015, une microbrasserie de la Route des bières tient un kiosque à l’événement, et espère que d’autres se joindront à elle l’an prochain.

Si toutes les microbrasseries de la Gaspésie participaient, ça limiterait le coût fixe du festival et éventuellement ça leur permettrait de limiter le coût qu’ils prendraient sur les ventes, croit la copropriétaire de la microbrasserie de Rivière-au-Renard Frontibus, Lydia Martin-Bérubé.

La copropriétaire de Frontibus devant son kiosque au Bière Fest de Rimouski

Lydia Martin-Bérubé, copropriétaire de la microbrasserie Frontibus, espère voir d'autres microbrasseries de la Route des bières participer au Bière Fest en 2020.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Les microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie boudent l’événement depuis quelques années, puisqu’elles estiment que les conditions imposées par le festival leur sont défavorables sur le plan financier.

Leur absence a d’ailleurs été déplorée par certains visiteurs, qui aimeraient avoir plus de représentativité de la région au festival.

C’est ça que j’ai eu comme commentaire des autres microbrasseries : ils ne veulent pas remettre un pourcentage aussi élevé de leurs ventes, poursuit Lydia Martin-Bérubé.

Je respecte le choix qu’ils ont fait, mais moi je me suis positionnée d’une autre façon, je trouvais ça important pour mon entreprise de venir rencontrer mes clients ici.

Lydia Martin-Bérubé discute de ses produits avec deux visiteurs

Lydia Martin-Bérubé, de la microbrasserie Frontibus, considère que le Bière Fest est une bonne occasion pour rencontrer ses clients.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Soit qu’on le voit comme un investissement marketing ou qu’on le voit comme un investissement à long terme pour que le festival se développe et pour qu’éventuellement, on puisse avoir de meilleurs tarifs, poursuit la copropriétaire de Frontibus. Il faut avoir de la vision, essayer de travailler ensemble. La Route des bières passe par ici, il y en a des microbrasseries ici aussi. Je pense que ce serait important que les gens participent.

De son côté, le coorganisateur de l’événement Christian Duchesne assure que les microbrasseries de la Route des bières sont invitées année après année.

Certains visiteurs disent qu’ils aiment goûter des bières de Trois-Rivières qui ne sont pas accessibles ici en temps normal, plutôt que des bières auxquelles on a accès à proximité; c’est une philosophie, dit-il. Nous, on aimerait beaucoup avoir les microbrasseries de la région. La porte est toujours ouverte!

Un succès encore en 2019

Les organisateurs du Bière Fest se réjouissent du succès de l’événement encore cette année.

On est bénis des dieux du côté de la météo, et disons que ça a de l’importance pour un événement extérieur comme celui-ci, observe Christian Duchesne. Cette année, on a beaucoup de nouveautés, ce qui explique aussi le succès, année après année.

Des visiteurs entre les kiosques

Le Bière Fest accueille la plupart des visiteurs le soir, mais plusieurs jeunes familles étaient présentes sur le site samedi après-midi.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Cette année, on avait trois nouvelles venues en matière de microbrasseries, ajoute-t-il, en mentionnant la présence de la microbrasserie Saint-Pancrace de Baie-Comeau et celle de Riverbend d’Alma, laquelle présente une bière vieillie dans des barriques de gin de Rimouski.

C’est le fun parce qu’ils renouvellent les microbrasseries, ce n’est pas les mêmes chaque année, alors on découvre des nouveautés cette année, commente un visiteur.

Le Bière Fest, qui comptait 9000 visiteurs l’an dernier, espère attirer 10 000 visiteurs cette année.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Bière et vin