•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première course de drones en Abitibi-Témiscamingue

un jeune tient une manette pour manipuler un drone

Participant à la première course à obstacles acrobatiques en drones à Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Alexia Martel-Desjardins

Des pilotes de drone se sont rassemblés samedi à D'Alembert pour participer à une course à obstacles acrobatiques. La compétition organisée par l'équipe Drone or Die se tient pour la première fois dans la région.

Huit pilotes de drone discutent tout en réparant les pièces de leur engin sur un terrain de baseball à D'Alembert.

Certains participants ont parcouru une longue distance pour faire voler leur drone dans la région.

Jay Forget est venu de Laval pour participer à la compétition, malgré le fait qu'il fasse partie d'un autre club.

C'est pour rencontrer l'équipe Drone or Die. C'est très important pour moi de venir encourager les organisateurs, dit-il.

Pour sa part, Samuel Pruneau, de Rouyn-Noranda, est content qu'une course soit organisée pour les amateurs de la région.

C'est vraiment super cool qu'il y ait déjà du monde ici qui le faisaient et qu'on n'était pas tout seul, mentionne le participant.

Des jeunes tiennent un drone entre les mains

Des participants à la course à obstacles acrobatiques en drones organisée à Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Le petit nombre de participants n'a pas découragé Yannick Nolet, organisateur de la compétition et cofondateur du club Drone or Die.

Il a d'ailleurs l'intention de répéter l'expérience cet été ou l'année prochaine, maintenant que le parcours qu'il a construit lui-même a été approuvé par l'Association canadienne des modèles aéronautiques.

Notre piste ici a les mêmes paramètres que celles d’ailleurs au Canada, assure-t-il. On peut aussi faire des événements d'amusement, qu'on appelle.

La compétition fait partie des qualifications canadiennes MultiGP, une ligue internationale de courses de drones.

Les pilotes les plus rapides à avoir complété les trois tours pourront se rendre aux championnats nationaux en septembre à Ottawa.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Techno