•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saint-Jean de Sudbury prend de l'ampleur

Une femme sur une scène devant beaucoup d'enfants

Les activités familiales de la Saint-Jean à Sudbury comprenaient des spectacles de marionnettes.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Radio-Canada

Alors que plusieurs festivals de la Saint-Jean en Ontario mettent la clé sous la porte, les organisateurs de l'événement à Sudbury mettent les bouchées doubles pour tenter d'attirer un plus grand nombre de participants.

Généralement modeste lors des années précédentes, la programmation de la Saint-Jean à Sudbury est beaucoup plus riche et comprend des spectacles gratuits en plein air.

L’artiste de renommée internationale Corneille ainsi que la formation acadienne Les Hôtesses d’Hilaire offriront notamment des prestations.

Selon le directeur général et culturel du Carrefour francophone de Sudbury, Stéphane Gauthier, l’événement a été rendu possible par un partenariat avec la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures.

[La fondation] voulait déplacer le pôle culturel de Saint-Jean d’une capitale à une région, on est en duo avec Winnipeg cette année, donc on a répondu à l’invitation rapidement, explique-t-il.

C’est une opportunité qu’on saisit, et on verra où ça nous mène. Les pôles d’identification culturelle en Ontario français ont un peu changé. La journée des Franco-Ontariens est devenue très forte parce que ça passe beaucoup par l’éducation dans les écoles [...] mais la Saint-Jean, ça reste un fond qui est important.

Stéphane Gauthier, directeur général et culturel du Carrefour francophone de Sudbury

Il ajoute que si la célébration de cette année est couronnée de succès, un spectacle à grand déploiement pourrait être envisagé à nouveau dans le futur.

Une composante familiale pour préserver la tradition

Plusieurs activités pour enfants, dont des spectacles de marionnettes, ont également lieu pendant la journée.

Pour Joanne Gervais, membre du comité organisateur de la Saint-Jean de Sudbury, cette composante des célébrations de la Saint-Jean revêt une grande importance.

Je pense que c’est important, parce que la culture, les traditions, c’est transmis par la famille. Si on veut que nos petits jeunes francophones connaissent la Saint-Jean, on ne peut pas se fier simplement aux écoles, ce sont des activités en famille qu’il faut lancer, affirme-t-elle.

Une femme qui sourit

Joanne Gervais est membre du comité organisateur de la Saint-Jean de Sudbury.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Mme Gervais dit d’ailleurs remarquer un intérêt croissant des anglophones à prendre part à la célébration, qui est motivé, à son avis, par les nombreux programmes d’immersion française.

Les motivations des participants diverses

La Sudburoise Cheryl Conway s’est déplacée vers les lieux de la célébration avec ses deux petits-enfants. L’anglophone dit « ne pas savoir grand chose » de la Saint-Jean et qu’elle s’y est rendue principalement à la recherche de divertissement.

Nous sommes là pour apprendre, note-t-elle.

une femme en lunettes fumées qui tient une petite fille dans ses bras

Cynthia Rancourt est allée à la Saint-Jean de Sudbury avec ses deux enfants.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Pour Cynthia Rancourt, la célébration est notamment un moyen d’encourager ses enfants à explorer leur culture francophone.

C’est important de garder notre culture. Ça fait une sortie de famille et il y a plein d’activités francophones, donc c’est bien.

Cynthia Rancourt, résidente de Sudbury

Québécoise d’origine, Chantal Rozon trouve la célébration de la Saint-Jean très importante.

Pour moi, c’est quelque chose qu’on a toujours fait en famille de célébrer la Saint-Jean. C’est plus difficile en Ontario, mais ici à Sudbury, ils ont une très bonne façon d’illustrer la francophonie et c’est important pour [mon fils] parce que la langue française et la culture, l’héritage de notre famille sont très importants, fait-elle savoir.

Sept auteures-compositrices-interprètes franco-ontariennes, dont Cindy Doire, Tricia Foster et Marie-Claire Cronier, se produiront en spectacle samedi soir pour clore les célébrations.

Nord de l'Ontario

Francophonie