•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

100 humoristes réunis pour l'ouverture du Grand Montréal comique

L'humoriste Martin Petit sur le plateau de l'émission « Tout le monde en parle ».

L'humoriste Martin Petit est l'un des instigateurs du Grand Montréal comédie fest, qui a été renommé le Grand Montréal comique.

Photo : Avanti Groupe / Karine Dufour

Radio-Canada

Le Grand Montréal comique est de retour pour une deuxième année et débute samedi, à Montréal, avec un spectacle réunissant 100 humoristes.

Le festival, qui se tient du 22 juin au 7 juillet, compte plus de 75 événements répartis dans les villes de Saint-Eustache, Bois-des-Filion, Terrebonne, Montréal et Châteauguay.

C’est ce qui le distingue des autres festivals d’humour, a expliqué à RDI Matin le directeur de la programmation, Christian Viau : Normalement, les gens se déplacent vers un festival. Nous, nous allons aller vers vous.

Le spectacle d’ouverture du festival, qui se tient à l’Olympia de Montréal, reprend un concept du comédien et humoriste Gabriel D’Almeida Freitas qui a déjà été testé l’année dernière. Cent humoristes monteront sur scène pour présenter une minute de matériel chacun.

Selon Christian Viau, cela donne l’occasion aux artistes de se laisser aller à des extravagances. Ils se disent : “J’ai une idée folle depuis des années, c’est là que je la fais.”

Une Coupe du monde de l’humour en préparation

L’organisation du Grand Montréal comique avait annoncé plus tôt cette année un nouveau concept pour le festival : une Coupe du monde de stand-up qui devait réunir des humoristes de la francophonie internationale lors d’une compétition amicale.

« On s’est rendu compte que c’est très compliqué à préparer », indique Christian Viau, en expliquant pourquoi le festival a dû modérer ses ambitions cette année. Les amateurs d’humour pourront toutefois découvrir les 10 membres de l’équipe nationale de stand-up du Québec lors de cinq spectacles tenus dans différentes salles du Grand Montréal.

Des acteurs des milieux de l’humour de la France, de la Belgique et de la Suisse auraient été approchés pour un événement qui pourrait se tenir l’année prochaine.

L’an dernier, le festival, qui s’appelait alors le Grand Montréal comédie fest avait été planifié en toute vitesse dans la foulée de l’affaire Rozon, qui avait plongé l’organisation de Juste pour rire dans la tourmente.

Cet été, les deux festivals se suivent de près puisque Juste pour rire doit débuter le 10 juillet.

Avec les informations de La Presse canadienne

Humour

Arts