•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jeune homme sombre dans la rivière Jacques-Cartier à Pont-Rouge

Noyade pont-rouge

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Fanny Samson

Les autorités recherchent un jeune homme de 23 ans qui a plongé dans la rivière Jacques-Cartier, à Pont-Rouge, vers 13 h samedi, et qui n'a pas été revu depuis.

La Sûreté du Québec a indiqué dimanche matin que les recherches reprendraient en matinée, en collaboration avec les pompiers de Pont-Rouge.

Des plongeurs, des policiers en VTT (véhicule tout terrain) et sur des embarcations vont continuer de quadriller la rivière.

Le jeune homme se trouvait avec des amis dans le secteur appelé les Galets, près d'un barrage d'Hydro-Québec.

L'accès au site a été rouvert dimanche matin.

Saut dramatique

La victime aurait sauté du barrage et ne serait pas remontée à la surface, précise le Service incendie et sauvetage de Pont-Rouge. Elle aurait ensuite été emportée par le courant.

La Sûreté du Québec (SQ) et les pompiers de Pont-Rouge ont passé la journée de samedi sur les lieux. Les recherches ont été suspendues en soirée en raison de la noirceur.

La rivière Jacques-Cartier.

La rivière Jacques-Cartier

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Le débit est très élevé présentement, mais les gens viennent se baigner quand même [...] et malheureusement, un accident est arrivé aujourd’hui.

Vincent Couvrette, directeur du Service incendie et sauvetage de Pont-Rouge

On a une dizaine de pompiers de la Ville de Pont-Rouge sur place avec quatre ou cinq plongeurs de la Sûreté du Québec, et ils sont en train de s’installer pour procéder aux recherches de la victime près du barrage, au niveau des turbines, précisait samedi le directeur du Service incendie et sauvetage de Pont-Rouge, Vincent Couvrette.

Il ajoutait qu'il s'agissait d'une opération exceptionnelle, et qu'aucun accident de cette nature n'avait été enregistré au cours des 10 dernières années à cet endroit.

Un poste de commandement a été érigé.

Un lieu dangereux

F0A8F589-0FA2-464A-B008-0059F2459320

L'incident est survenu vers 13 h.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Plusieurs jeunes rencontrés sur place ont dit que le courant est très puissant en ce début d'été.

On prend des précautions, on ne saute pas à ce moment-là, on attend que ce soit plus calme, a affirmé William Dupont, qui vient très souvent avec ses amis.

Selon la sécurité publique de Pont-Rouge, il s'agit d'un lieu dangereux.

Sincèrement, c'est un lieu qu'il faut être téméraire pour aller là. On ne veut pas que les gens aillent se baigner, mais malheureusement, le terrain ne nous appartient pas, ça appartient au gouvernement, souligne le conseiller municipal Mario Dupont, responsable de la sécurité publique pour la municipalité.

Les noyades sont plus nombreuses cette année que l'an dernier. Déjà 19 noyades ont été recensées en date du 17 juin par la Société de sauvetage, alors qu'il y en avait 13 à pareille date en 2018.

Avec les informations de Léa Beauchesne, Hadi Hassin et Nahila Bendali

Québec

Justice et faits divers