•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Saaremaa au quai de Matane

Deux bateaux à quai

La STQ a investi 39 millions de dollars pour acheter le navire et 6 millions pour le rendre conforme aux normes canadiennes.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Joane Bérubé

Le nouveau navire de remplacement de la Société des traversiers du Québec est arrivé au quai de Matane. Il devrait assurer le service de traversier entre Matane et la Côte-Nord à partir de la mi-juillet.

C'est un voyage sans encombre et sans pépin qui a mené le Saaremaa de Québec à Matane.

Arrivé au Canada il y a un mois, le navire a subi quelques modifications. Des réparations et des travaux de mise aux normes ont aussi été effectués.

Un homme debout dans un traversier dont la porte arrière et la porte avant sont ouvertes.

Des employés de la STQ s'affairaient à nettoyer la plateforme d'embarquement.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Le navire prendra la relève du Félix-Antoine-Savard, qui a été réquisitionné au début du mois de juin par la Société des traversiers pour assurer la liaison Matane-Baie-Comeau-Godbout.

Le saaremaa au quai de Matane

Le Saaremaa sera le bateau de remplacement de la Société des traversiers. Il prendra la relève du traversier F.-A.-Gauthier en cale sèche depuis janvier dernier pour des problèmes de propulsion.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Transports Canada avait toutefois imposé plusieurs restrictions pour autoriser le Félix-Antoine-Savard à traverser entre les deux rives.

Ainsi, le navire a dû demeurer à quai plusieurs jours en juin en raison de vagues d’une hauteur de plus d’un mètre et demi.

Le navire ne peut pas naviguer une heure avant le lever du soleil et une heure après son coucher.

Une saga

Le Saaremaa est le cinquième navire que la Société des traversiers affrète depuis le début de l’année pour remplacer la F.-A.-Gauthier.

Le traversier neuf, livré en 2015 par le chantier italien Fincantieri, est toujours en réparation pour des problèmes de propulsion.

Il a été remplacé en janvier par le CTMA Vacancier puis par le CTMA Voyageur, qui a assuré un minimum de transport lourd avec une capacité d’embarquement limitée.

La STQ a aussi fait l’acquisition de l’Apollo, un traversier qui a été mis au rencart après une vingtaine de jours de service.

Le Saaremaa au quai de Matane

Selon la Société des traversiers, le navire devrait être en mesure d'assurer la liaison entre Matane et la Côte-Nord à partir de la mi-juillet.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Le Saaremaa a été construit en 2010. Un total de 600 passagers et de 150 voitures peuvent y embarquer.

Normalement, la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout transporte chaque année plus de 180 000 passagers et de 85 000 véhicules.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports