•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un célèbre voilier fait escale à Trois-Rivières

La réplique du légendaire Bluenose, accosté, avec des visiteurs à bord.

Le public a eu accès au pont du Bluenose II, accosté au port de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Roy

Jérôme Roy

Le port de Trois-Rivières a reçu de la grande visite, ce vendredi. Le Bluenose II y fait escale pour une nuit.

En route vers Toronto pour participer au Tall Ships Challenge, qui se tiendra dans les Grands Lacs tout l’été, le Bluenose II est arrivé en fin d’après-midi à Trois-Rivières.

Le public a eu accès au pont de la goélette jusqu'à 20 h, une occasion rêvée pour les curieux qui souhaitent en apprendre davantage sur le bateau et la province qui en a fait son ambassadeur : la Nouvelle-Écosse.

La Bluenose II est une réplique du Bluenose, construit en 1920 et disparu en 1946 au large d’Haïti.

La goélette de pêche originale a marqué l’histoire par sa grande vitesse, dominant les courses entre embarcations similaires de 1921 à 1938.

Ses succès lui ont valu une immortalisation sur les pièces de monnaie de 10 cents.

De la visite rare

Il s'agissait pour les Trifluviens d'une rare occasion de visiter le célèbre voilier. Le capitaine Phil Watson estime que la dernière escale de la goélette à Trois-Rivières remonte à 2008, lors de son dernier passage dans le secteur.

Il assure cependant que le port est « agréable » et qu’il représente un arrêt stratégique sur le plan logistique.

Le Bluenose II, attaché au port de Lunenburg en Nouvelle-Écosse, doit d’ailleurs faire une autre escale à Trois-Rivières le 5 septembre après son séjour dans les Grands Lacs.

Le pont sera alors de nouveau accessible au public si la météo le permet.

D’ici là, d’autres escales sont prévues à Montréal, de même qu’à Cornwall, Prescott et Toronto en Ontario.

Plein écran

Mauricie et Centre du Québec

Tourisme