•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les députés de la CAQ de l'Outaouais dressent un bilan positif des derniers mois

François Legault marche à l'intérieur en compagnie du ministre Mathieu Lacombe.

Le premier ministre François Legault a réitéré qu'il tiendra ses promesses pour la région de l'Outaouais.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Les députés de la Coalition Avenir Québec (CAQ) de l'Outaouais ont souligné que plusieurs des promesses faites pour la région se sont concrétisées au cours des derniers mois, lors de leur bilan de la dernière session parlementaire, vendredi.

On a remis de l'argent dans le porte-feuille des familles, on est à l'oeuvre pour des soins de santé plus accessibles et on est également en action pour répondre à la rareté de la main-d'oeuvre, évalue Mathieu Lacombe, ministre de la Famille, ministre responsable de l’Outaouais et député de Papineau.

Lors de la campagne électorale de l'automne dernier, la CAQ s'est notamment engagée à effectuer des changements importants dans le domaine de la santé en Outaouais et à améliorer la sécurité des automobilistes qui empruntent l'autoroute 50.

Les députés caquistes de la région ont bon espoir que leur gouvernement a réalisé des progrès importants dans ces dossiers.

Au cours des derniers mois, nous avons réalisé plusieurs grands engagements au niveau de la santé et des services sociaux pour notre région et nous sommes extrêmement fiers de ceci, affirme Robert Bussière, député de Gatineau.

Parmi les changements majeurs, l'hôpital de Maniwaki a pu engager un chirurgien supplémentaire, de nouveaux postes d'infirmière ont été créés dans trois CLSC de l'Outaouais et l’hôpital de Gatineau a procédé à l’acquisition d’un nouvel appareil IRM.

Ces changements devraient contribuer à diminuer le temps d'attente dans les hôpitaux de la région selon le ministre responsable de l'Outaouais. On se bat contre un rattrapage de 40 ans à faire en Outaouais, en 8 mois on en a fait beaucoup, dit-il.

Pour ce qui est de l'élargissement de l'autoroute 50, M. Lacombe s'est engagé à livrer un budget et un échéancier avant la fin du mandat actuel de la CAQ. En attendant, il assure que des mesures de sécurité supplémentaires seront annoncées sous peu.

Pour l'autoroute 50, je suis de bonne humeur, je suis optimiste.

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille, ministre responsable de l’Outaouais et député de Papineau

Le député de Papineau a bon espoir que la construction débutera avant le prochain mandat, mais rappelle que ça ne se fera pas du jour au lendemain.

Un gouvernement « à l'écoute de ses citoyens »

Malgré la controverse entourant la Loi sur la laïcité de l'État, les caquistes sont convaincus d'être à l'écoute de leurs citoyens.

Moi, ce que je constate sur le terrain c'est un appui solide de la population à l'égard de notre gouvernement.

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille, ministre responsable de l’Outaouais et député de Papineau

Par ailleurs, le ministre de la Famille se dit satisfait des sommes investies en éducation, notamment pour la construction à venir d'une nouvelle école primaire à L'Ange-Gardien.

Je suis vraiment très fier de toutes les réalisations de notre gouvernement, notamment en santé, en tourisme et en économie, ici en Outaouais, a pour sa part mentionné le député de Chapleau, Mathieu Lévesque.

Les trois députés caquistes ont également tenu à rappeler que le premier ministre François Legault a visité la région à trois reprises au cours des cinq derniers mois.

Ottawa-Gatineau

Politique provinciale