•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture prévue cet été de la salle d'urgence de l’hôpital Seven Oaks

Trois personnes à l'avant-plan, deux femmes et un homme, portant des pancartes qui disent : « Sauvons l'urgence et l'unité de soins intensifs de l'Hôpital Seven Oaks ». Ils sont à l'extérieur, parmi un groupe de manifestants, une journée ensoleillée d'été.

La coalition Sauvons l'urgence de l'Hôpital Seven Oaks (Save Seven Oaks ER Coalition) a fait circuler une pétition qui a récolté environ 7500 signatures.

Photo : Radio-Canada / Patrick Foucault

Radio-Canada

La fermeture de la salle d'urgence de l'Hôpital Seven Oaks aura lieu plus tôt que prévu, bien que l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) ne précise pas à quel moment.

Le porte-parole de l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW), Scott Sime, a confirmé, jeudi soir, que le calendrier pour la transition de la salle d’urgence de l’Hôpital Seven Oaks en centre de soins d’urgence mineure était accéléré. Le changement avait été initialement prévu pour le mois de septembre.

« Sur la base de l'évaluation en cours et pour garantir la sécurité des patients et des niveaux de dotation en personnel sûrs, nous recommandons que la conversion se produise au cours de l'été », écrit Scott Sime dans un courriel adressé à CBC News.

Ce changement fait partie de la refonte en cours du système de santé du Manitoba entreprise par le gouvernement progressiste-conservateur du premier ministre Brian Pallister. Une fois terminé, cela signifiera que l’Hôpital Seven Oaks sera réservé aux patients présentant des problèmes urgents le jour même ne mettant pas leur vie en danger.

Lorsqu'on lui a demandé si le départ prématuré des médecins et d'autres membres du personnel avait conduit à la décision de fermer la salle des urgences plus tôt, M. Sime a cité « des considérations relatives à la main-d'œuvre, dont les réalités de la couverture des médecins et du personnel ». Il a également déclaré que cela était basé sur la demande et sur la capacité de l’Hôpital Seven Oaks, ainsi que sur les « processus opérationnels ».

M. Sime a également reconnu que la ville traversait une période de changement « difficile », mais a déclaré que la direction de l'ORSW était déterminée à faire face aux problèmes et aux préoccupations à mesure qu'ils se présentent et à définir des stratégies pour les résoudre.

« La priorité de notre planification est avant tout la sécurité des patients et la stabilité de notre système de santé », a-t-il écrit.

Une fois que la date de la fermeture de la salle des urgences de l’Hôpital Seven Oaks aura été déterminée, le personnel hospitalier sera le premier à le savoir, a précisé M. Sime.

Manitoba

Hôpitaux