•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les propos de la CTMA sur la capacité de livrer de Davie sont une « véritable insulte »

L'entrée du chantier Davie

L'entrée du chantier Davie

Photo : Radio-Canada / Cimon Leblanc

Radio-Canada

L’Association des fournisseurs de Davie dénonce les propos de la Coopérative de transport maritime et aérien des Îles-de-la-Madeleine (CTMA) qui met en doute les capacités du chantier naval de remplir ses promesses. Il s’agit d’une « véritable insulte », selon le porte-parole Pierre Drapeau.

« On est un peu surpris d’apprendre cette réaction de la part d’un opérateur de navire », a-t-il fait savoir.

Le directeur général de la CTMA, Emmanuel Aucoin, a souligné jeudi que le chantier maritime, situé à Lévis, n’a pas d’expérience dans la construction d’un traversier de 130 m allant jusqu’à une capacité de 1500 passagers.

La CTMA craint notamment des retards et des dépassements de coût comme ceux des deux traversiers de la liaison Tadoussac–Baie-Sainte-Catherine. Le premier navire a été livré en 2018 après trois ans de retard et 200 millions de dollars de plus.

Pierre Drapeau, qui représente plus de 800 fournisseurs de la Davie, croit que ces propos sont injustifiés et qu’il s’agit d’une « déclaration incendiaire ».

« La CTMA n’est pas un constructeur, elle n’a jamais construit de navire, à notre connaissance en tout cas, mais maintenant ils se mêlent des capacités des entreprises québécoises de livrer ce navire pour la desserte maritime dont ils ont besoin », a-t-il souligné.

On trouve que c’est vraiment insultant pour les entrepreneurs québécois.

Pierre Drapeau, porte-parole de l’Association des fournisseurs de Davie Canada

L’Association rappelle que Davie est dorénavant l’un des trois principaux chantiers du pays dans le cadre de sa stratégie navale.

« C’est une véritable insulte pour les gens de l’économie québécoise, pour les entrepreneurs québécois, pour les chefs d’entreprise. Le député des Îles et le maire des Îles appuient Chantier Davie pour la construction de ses navires », a-t-il rappelé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !