•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des robes rouges aux fenêtres en mémoire des femmes autochtones disparues et assassinées

Deux robes rouges accrochées devant une fenêtre.

Cette initiative s'appuie sur The REDress Project, de l'artiste métisse multidisciplinaire de Winnipeg Jaime Black.

Photo : Radio-Canada / Trevor Brine

Radio-Canada

Un spectacle poignant attend les Winnipégois qui passent à côté du bâtiment de New Directions, situé avenue Portage. Des robes rouges ont été accrochées devant chacune de ses 350 fenêtres. Chaque robe représente une femme autochtone disparue ou assassinée.

La coordinatrice du projet et gestionnaire de l’organisation communautaire à vocation sociale New Directions, Darlene Daniels, note que toutes ces robes ne représentent qu’une partie du nombre de femmes disparues ou assassinées.

Dans un rapport, publié en mai 2014, la Gendarmerie royale du Canada a recensé 1181 cas, soit 1017 femmes autochtones tuées, et 164 disparues, entre 1980 et 2012. Certains estiment que plus de 4000 femmes autochtones manquent à l’appel. Selon l’enquête nationale qui vient de se conclure, il est impossible de déterminer le nombre exact de meurtres et de disparitions.

Lorsque Mme Daniels regarde l’une des robes, elle pense à une femme qu’elle a connue, du nom de Cheryl Duck. Elles avaient environ le même âge.

Dans mon quartier, c’était une femme que je connaissais et que j’aimais bien. Elle a été tuée, et son corps, jeté sur le bord de la route aux limites de la ville.

Darlene Daniels

Inspiré du REDress Project

L'artiste métisse multidisciplinaire de Winnipeg Jaime Black a conçu The REDress Project en 2014 dans l'espoir de stimuler un dialogue sur la question. Des robes rouges de coupes différentes étaient suspendues, entre autres, sur des cintres au-dessus de rampes d'escalier et sur des balcons. Certaines étaient accrochées à des arbres.

Les robes utilisées par Mme Daniels sont des dons d’entreprises, dont Value Village, et d’organismes, comme Gowns for Grads, ainsi que de membres de la communauté.

Elles ont été installées solennellement, jeudi matin, par des employés, qui les ont accrochées, une par une, au rythme de tambours.

Un bâtiment avec une robe rouge à chaque fenêtre.

Des robes rouges ont été accrochées à chacune des 350 fenêtres du bâtiment de l'organisme New Directions.

Photo : Radio-Canada / Trevor Brine

Mme Daniels indique qu'il était important, pour elle, de réaliser cette initiative, car beaucoup de ses clients ont, comme elle, perdu un proche.

Nous avons tous été touchés par la mort ou la disparition d’un proche. Alors, nous avons décidé de nous informer, explique-t-elle, en évoquant le travail de l’organisme New Directions pour favoriser l'apprentissage de ses employés non Autochtones.

Avec des informations d'Adeline Bird de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Autochtones