•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le jeu Harry Potter inspiré de Pokémon Go lancé vendredi

Une capture d'écran du jeu vidéo Harry Potter: Wizards Unite montrant un sorcier en train de se faire attaquer par une sorte de fantôme sombre.

Dans Harry Potter: Wizards Unite, les joueurs devront empêcher les humains ordinaires de s'apercevoir que le monde des sorciers existe en effaçant les traces de magie dans leurs alentours.

Photo : Niantic

Radio-Canada

Trois ans après le raz-de-marée Pokémon Go, Niantic revient vendredi avec Harry Potter: Wizards Unite, un jeu vidéo en réalité augmentée se déroulant dans l’univers du célèbre apprenti sorcier.

Le monde des sorciers a commencé à se manifester dans celui des moldus, les humains dépourvus de pouvoirs magiques. Le ministère de la Magie et la Confédération internationale des sorciers ont donc mis sur pied le Groupe d’intervention de la loi du secret, une escouade spéciale chargée de s’assurer que les moldus demeurent inconscients de l’existence des sorciers.

C’est ce scénario qui est au cœur de Harry Potter: Wizards Unite. Comme pour Pokémon Go, les joueurs devront utiliser leur téléphone intelligent pour interagir avec le monde virtuel du jeu. L’univers des sorciers pourra se superposer à l’environnement réel par le biais de l’appareil photo et de la réalité augmentée.

Combattre des sorciers maléfiques

Plus concrètement, les joueurs pourront créer leur propre avatar dans le jeu, choisir leur baguette magique et sélectionner leur métier parmi trois choix : professeur, magizoologiste (spécialiste des animaux magiques) ou auror (un agent traquant les mages noirs).

Exactement comme dans Pokémon Go, les utilisateurs devront se déplacer dans les rues et les parcs de leur quartier pour trouver divers points d’intérêt. Au lieu d’attraper des Pokémon, ils devront plutôt contenir les objets et les créatures magiques tout en combattant des sorciers maléfiques.

Chaque fois que le joueur se trouve dans l’une de ces situations, il devra tracer un motif sur son écran (l’équivalent d’une formule magique). Plus l’objet, la créature ou le sorcier est puissant, plus le motif à tracer sera complexe.

Jusqu’à cinq utilisateurs pourront faire équipe à la fois pour affronter des forteresses remplies de monstres magiques.

La sortie au Canada se fait attendre

Harry Potter: Wizards Unite sera d’abord lancé vendredi aux États-Unis et au Royaume-Uni. Son lancement dans d’autres pays se fera progressivement par la suite. Sa date de sortie au Canada n’a pas été spécifiée par Niantic.

L’accès au jeu sera gratuit, mais les joueurs pourront acheter certains objets virtuels leur procurant des avantages.

Pokémon Go, le prédécesseur de Harry Potter: Wizards Unite, a été installé plus de 1 milliard de fois et a rapporté plus de 2 milliards de dollars à Niantic, d’après ce qu’a indiqué le PDG de l’entreprise lors du congrès Game Developers Conference en mars dernier.

Jeux vidéo

Techno