•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vol de données chez Desjardins : des membres d’UNI auraient été touchés

L'enseigne d'UNI Coopération financière sur l'édifice.

Le siège social d'UNI Coopération financière est à Caraquet, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Michel Nogue

Radio-Canada

Certains membres d’UNI Coopération financière au Nouveau-Brunswick auraient été touchés par le vol massif de données personnelles survenu au sein du Mouvement Desjardins. Ce serait moins de 5 % des membres d’UNI qui seraient touchés, selon ce que la coopérative acadienne a annoncé jeudi.

Les données de 2,9 millions de membres du Mouvement Desjardins ont été volées par un employé, a-t-on appris jeudi. UNI Coopération financière utilise notamment le même système bancaire en ligne que Desjardins, AccèsD.

Informés quelques minutes avant l’annonce faite par le Mouvement Desjardins, UNI Coopération financière assure avoir rapidement mis en place une cellule de crise.

On est atterrés, déçus, ça nous fait beaucoup de peine que les données clients soient touchées.

Julie Francoeur, directrice expérience-client et canaux virtuels chez UNI Coopération financière

On fait une enquête et rapidement on va confirmer ou infirmer [et] les membres touchés seront communiqués, ajoute Julie Francoeur.

Quels renseignements peuvent avoir été compromis?

Des noms, prénoms, dates de naissance, numéros d'assurance sociale, adresses, numéros de téléphone, courriels ainsi que d'autres renseignements portant sur les « habitudes transactionnelles » et les « produits » bancaires détenus par les clients de Desjardins ont été transmis illégalement à des tiers.

UNI Coopération financière souligne que les mots de passe des utilisateurs d’AccèsD, les numéros d'identification personnels (NIP) des membres et leurs questions de sécurité n'ont pas été compromis.

Les systèmes informatiques d’UNI et de Desjardins ne sont pas touchés, car il ne s’agit pas d’une cyberattaque.

Desjardins a attribué le vol de données personnelles à un geste perpétré à l'interne par un employé malveillant.

Avec des renseignements de Michel Nogue

Nouveau-Brunswick

Finance et assurances