•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Journée mondiale des réfugiés soulignée en Saskatchewan

Charlie Clark parle dans un micro, entouré de plusieurs personnes avec des pancartes à la main.

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, a pris la parole dans l’entrée de l’édifice de la Saskatoon Open Door Society pour souligner la Journé mondiale des réfugiés.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Coalition de Saskatoon pour les réfugiés a organisé un rassemblement pour souligner la Journée mondiale des réfugiés, jeudi, à Saskatoon.

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, a aussi pris part à l’événement qui a réuni plusieurs dizaines de personnes, dont des membres des Premières Nations.

« Les réfugiés qui viennent au Canada apportent beaucoup de force à notre communauté [...] Vous rendez notre ville plus forte », a-t-il lancé.

Une marche autour de la mairie de Saskatoon a été annulée à cause de la pluie.

À Regina aussi, des activités prévues dans un parc pour marquer cette journée ont été annulées pour cette même raison.

Pour le Fransaskois Napoléon Hatunguimana, lui-même ancien demandeur d’asile devenu citoyen canadien, une telle journée revêt une très grande importance.

« C’est une façon de se montrer solidaire et de rendre hommage à la force, au courage et à la persévérance de millions de réfugiés du monde entier », déclare-t-il.

M. Hatunguimana, d’origine burundaise, dit que les réfugiés contribuent à la société d’accueil, entre autres, par leur participation au marché du travail, le paiement des taxes et le fait qu'ils ont des enfants.

« Il ne faut pas oublier que ce sont leurs enfants qui deviendront nos médecins, nos enseignants, nos ingénieurs et nos ministres. En ce sens, ils enrichissent la Saskatchewan », fait-il remarquer.

Les données du recensement de 2016 indiquent que, de 2011 à 2016, la Saskatchewan a accueilli 3810 réfugiés. Ces derniers représentent 7,9 % de l'ensemble des nouveaux arrivants provenant de l’étranger, accueillis dans la province au cours de cette période.

Pour sa part, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) indique que le Canada a reçu plus de réfugiés, l’année dernière, que tout autre pays.

En 2018, le Canada a accueilli, de façon permanente, 28 100 réfugiés.

Le HRC estime, par ailleurs, à 70 millions le nombre total de personnes fuyant la guerre et d’autres conflits, un record depuis la Seconde Guerre mondiale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !