•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élus demandent des comptes concernant le niveau du lac Témiscamingue

Des élus sont rassemblés autour d'une table en U lors d'une séance du conseil.

Le conseil des maires de la MRC de Témiscamingue avait lieu à Notre-Dame-du-Nord le 19 juin.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Le niveau élevé du lac Témiscamingue soulève plusieurs questions de la part des élus.

Entre le 13 et le 15 juin, le niveau de l'eau a augmenté de plus de 30 centimètres, selon la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais.

Les élus se demandent pourquoi ils ne sont pas avisés lorsque les barrages doivent être fermés ou que le débit de l'eau doit être ralenti.

Il y a des gestionnaires de ces barrages-là, il y a des gestionnaires de la rivière des Outaouais, du lac Témiscamingue qui ne nous préviennent pas. Ils prennent des décisions et posent des gestes qui nous causent préjudice. Ce n'est pas seulement des préoccupations, les élus sont en colère. On demande des comptes à ces organismes-là, soulève la préfète du Témiscamingue, Claire Bolduc.

Un comité formé d'élus sera créé au cours des prochains jours afin d'évaluer les dégâts causés par la crue des eaux au Témiscamingue.

Ce même comité sera chargé d'établir des communications avec les organismes gestionnaires des lacs et des barrages.

Abitibi–Témiscamingue

Politique régionale