•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une école à Transcona pour décongestionner l’École Taché

Six parents d'élèves debout.

Mercredi soir, à Lorette, à la réunion de la CSFM, un comité de parents de l'École Taché est venu parler des effets d’une école surpeuplée sur leurs familles.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une délégation de parents de l’École Taché demande à la Commission scolaire franco-manitobaine (CSFM) de construire une école francophone dans le quartier Transcona. Ils voudraient décongestionner l’École Taché, qui est « surpeuplée et en état de crise ».

Mercredi soir, à Lorette, à la réunion de la CSFM, les membres de la délégation ont parlé des effets du surpeuplement de l’école sur leurs familles.

Le président du comité scolaire de l’École Taché, Lionel Demers, dit même songer à déménager à cause de la situation. En septembre, trois de ses quatre enfants seront inscrits à l’École Taché.

L’école a été agrandie en 2015, mais plusieurs locaux, comme la grande bibliothèque, ont quand même dû être convertis en salles de classe.

On est venu ici pour parler de l’état de notre école qui est en crise. Elle est surpeuplée, et il y a toutes sortes de problèmes de gestion, explique M. Demers.

Il souhaite que les commissaires proposent une solution aux parents de l’École Taché et il croit que cette solution pourrait être une école à Transcona.

On a hâte d'en savoir plus, mais on aimerait démontrer tous les grands défis qu’il y a à l’École Taché, ajoute le père inquiet.

Deux personnes de dos parlent à un groupe d'adultes.

Mercredi soir, Jill Zappia et Lionel Demers ont parlé des effets du surpeuplement de l’école sur leurs familles.

Photo : Radio-Canada

Lionel Demers dit que l’agrandissement de l'école n’est pas une solution, car la cour est trop petite pour accueillir davantage de bâtiments. L’école est déjà trop congestionnée.

Selon les membres de la délégation de parents, le problème se pose depuis près de deux ans. L’école devrait accueillir un maximum de 420 élèves, mais ils sont plus de 450.

La délégation ne sait pas exactement combien de parents de Transcona envoient leurs enfants à l’École Taché. Elle souligne que de nombreux parents envoient leurs enfants dans des écoles d’immersion.

Une école au coeur de la communauté

Une mère d’élève de l’École Taché, Jill Zappia, croit qu’une nouvelle école serait une solution à moyen terme, mais qu’il faut trouver une solution maintenant.

Malgré un agrandissement il y a quatre ans, notre école est surpeuplée, ajoute-t-elle.

Habitant de Transcona et parent d’élève de l’École Taché, Sory Sacko raconte que ses voisins ont choisi d’emmener leurs enfants dans des écoles d’immersion pour leur éviter de longs trajets en autobus.

Ses enfants doivent faire plus d’une heure d'autobus, deux fois par jour, pour aller à l’école. Ils sont les premiers à y monter et les derniers à en descendre.

Un homme se tient droit devant une peinture.

Le président de la CSFM, Bernard Lessage.

Photo : Radio-Canada

C’est la chicane tous les ans pour qu’ils acceptent de prendre l’autobus, affirme M. Sacko.

[Mes enfants] veulent appartenir à une communauté, mais ils ne se sentent pas inclus à cause de la distance, ajoute-t-il. Il ajoute qu'il doit amener ses enfants à Saint-Boniface chaque fois qu’ils veulent voir leurs amis.

Le président de la CSFM, Bernard Lessage, encourage les parents à faire pression auprès du gouvernement.

Il dit que la CSFM souhaite construire une école qui pourra accueillir entre 250 et 300 élèves de la maternelle à la huitième année.

Présentement, l’administration travaille à trouver un terrain et à faire une offre. […] On regarde quelques terrains et on attend de recevoir l’approbation [du gouvernement], ajoute-t-il.

Avec des informations de Chloé Dioré de Périgny

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Éducation