•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

École secondaire Mont-Bleu : la députée Maryse Gaudreault perd patience

Toit arraché, l'École secondaire Mont-Bleu, après le passage d'une tornade.

L'École secondaire Mont-Bleu, après le passage d'une tornade (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plus de deux semaines se sont écoulé depuis que la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) a transmis sa recommandation au ministère de l’Éducation en ce qui a trait à l’avenir de l’École secondaire Mont-Bleu, sans réponse précise du ministère. Ce silence indispose la députée Maryse Gaudreault.

La députée libérale de Hull a indiqué en entrevue à Radio-Canada qu’elle a écrit au ministre de l’Éducation afin d’obtenir des informations sur l’avenir de l’École secondaire Mont-Bleu, fortement endommagée par les tornades de l’automne dernier.

Je lui ai dit que, dans les circonstances, il y a plusieurs milliers de personnes qui sont touchées par ce qui se passe à l’École secondaire Mont-Bleu [...] il me semble que ce serait mieux pour tout le monde si on connaissait la décision du ministre d’ici la fin des classes, a-t-elle dit.

Selon la députée, ce serait une bonne façon de terminer l’année que d’obtenir des réponses de la part du ministère de l’Éducation, pour que les gens aient un peu le sentiment d’être en contrôle de leur avenir, parce que personne ne sait ce qui adviendra de l’École secondaire Mont-Bleu.

La candidate libérale dans la circonscription de Hull, Maryse Gaudreault.

Maryse Gaudreault, députée libérale de Hull (archives).

Photo : Radio-Canada

On sait que la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais priorise une rénovation, mais on n’a eu aucun signal, aucun son de la part du ministre [de l’Éducation].

Maryse Gaudreault, députée libérale de Hull

Le dossier progresse bien au ministère, a pour sa part répondu dans un courriel l’attaché de presse du ministre de l’Éducation. Nous espérons être en mesure de prendre une décision d’ici les vacances estivales, a écrit Francis Bouchard.

La CSPO a indiqué en mars dernier qu'une décision sur l'avenir de l'édifice de Mont-Bleu serait rendue d'ici à la fin de l'année scolaire.

Appelée à commenter le silence du ministère, la coordonnatrice aux communications de la commission scolaire a indiqué qu'aucun commentaire ne sera fait avant la réponse du ministère.

La fin des classes est prévue vendredi.

Avec les informations de Boris Proulx

Ottawa-Gatineau

Éducation