•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford défend les décisions de son gouvernement lors d'une visite dans le Nord

Un groupe d'hommes devant un bâtiment.

Le premier ministre Doug Ford en discussion avec les conseillers municipaux du Grand Sudbury Bill Leduc et Geoff McCausland.

Photo : CBC/Casey Stranges

Radio-Canada

Lors d'un point de presse mercredi dans le Grand Sudbury, le premier ministre Doug Ford a entre autres indiqué qu'il soutenait les Franco-Ontariens, mais que ce n'était pas le moment de financer une nouvelle université.

Lorsque questionné sur le financement de l’Université de l’Ontario français, le premier ministre a répondu qu’il faudrait remplir les campus universitaires déjà existants avant d’en bâtir un nouveau.

Le financement de l'éducation francophone était d'ailleurs une des revendications des manifestants qui ont assisté au point de presse.

Les journalistes locaux ont également bombardé le premier ministre de questions au sujet du prolongement de la route 69.

Nous essayons de négocier avec les Premières Nations pour acheter la propriété, ce qui prend un peu plus de temps que prévu, mais nous nous sommes engagés à améliorer la route, à la rendre à quatre voies et à la rendre plus sécuritaire pour les gens, a déclaré M. Ford.

Le premier ministre a également défendu l'élimination de 825 postes dans le domaine de la santé.

Développement économique local

Bill Leduc, conseiller municipal du Grand Sudbury, s’est adressé au premier ministre pour lui faire part de ses préoccupations au sujet des retards dans la construction du district du divertissement.

Le projet est enlisé dans les appels interjetés devant le Tribunal d’appel de l’aménagement local.

M. Ford s’était déplacé pour annoncer un financement provincial de 1 million de dollars pour l’agrandissement de Lopes Ltd, une entreprise de Coniston.

Cependant, il s’agit d’argent qui avait été mis de côté par la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario en mai 2018, avant l’élection du gouvernement progressiste-conservateur.

Avec les informations de CBC

Nord de l'Ontario

Politique provinciale