•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Société Saint-Jean-Baptiste clarifie la place des Franco-Ontariens

Une foule lors d'un concert sur fond de drapeau franco-ontarien

Les Franco-Ontariens ouvriront bel et bien le défilé de la Fête nationale à Montréal le 24 juin.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) clarifie la place donnée aux Franco-Ontariens lors du défilé de la Saint-Jean à Montréal, le 24 juin. Les Franco-Ontariens ouvriront la marche du défilé. Ce dernier est divisé en deux actes, mais la SSJB précise qu'il s'agit d'un seul et même événement.

Je pense qu'il y a de l'incompréhension, a déploré jeudi dans une seconde entrevue le président général de la Société Saint-Jean-Baptiste, Maxime Laporte. Nos amis franco-ontariens vont être mis à l’honneur. Ils ouvrent les célébrations du 24 juin, c’est majeur, indique-t-il.

Bien que le site Internet du défilé indique que l'événement débute à 21 h, celui-ci devrait en fait se mettre en branle plus tôt. Les gens sont invités dès 20 h rue Saint-Denis pour assister au début des célébrations, a précisé Maxime Laporte.

Celui-ci explique que les organisateurs ont ajouté un acte comme prélude au spectacle du metteur en scène Louis Tremblay.

Il y a un seul et même défilé, une seule et même parade et cette parade se déploie en deux actes, dont l’un constitue l’ouverture, aussi appelée prédéfilé, et un deuxième acte qui constitue une oeuvre artistique à part entière.

Maxime Laporte, président général de la Société Saint-Jean-Baptiste

Ces deux actes sont d’une égale importance et plus encore, on voulait mettre les Franco-Ontariens en premier dans la parade pour bien marteler que c’est un hommage qu’on veut donner à l’Ontario français, souligne-t-il.

Le vert et blanc en tête du défilé

Environ 150 Franco-Ontariens devraient prendre la tête du convoi en brandissant les couleurs de l'Ontario français, le vert et blanc.

De son côté, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a également précisé que la délégation franco-ontarienne participerait plus précisément au prédéfilé. Nous ouvrons le défilé de la Saint-Jean dans le sens large où le prédéfilé sert d'ouverture au Grand défilé, a précisé l'AFO dans un courriel mercredi.

L'organisme affirme avoir mentionné que les Franco-Ontariens ouvriraient le défilé parce que nous ne faisions pas de différence entre le prédéfilé et le Grand défilé puisque pour nous, ce qui est important, c'est l'honneur d'avoir été invités à participer aux célébrations de la Saint-Jean à Montréal.

Dans un communiqué de l'AFO daté du 12 juin, l’organisme annonçait que « les Franco-Ontariennes et les Franco-Ontariens ouvriront le Grand défilé de la Saint-Jean », indiquant que l'AFO était heureuse de prendre part au défilé et qualifiant cette invitation de reconnaissance historique.

Captire d'écran du communiqué de l'AFO. On y lit : "Ottawa, le 12 juin 2019 – Les Franco-Ontariennes et les Franco-Ontariens ouvriront le Grand défilé de la Saint-Jean à Montréal le lundi 24 juin en soirée…une reconnaissance historique sans précédent grâce à l’invitation des organisateurs de la fête nationale."Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le communiqué envoyé par l'AFO le 12 juin. Cliquez sur l'image pour accéder au communiqué intégral.

Photo : .

Un clin d'œil symbolique

Ce n’est pas la première fois qu’une délégation de francophones hors Québec participe aux activités de la Saint-Jean.

Mais inviter les Franco-Ontariens à ouvrir le bal est une première. C’est un geste historique [...] d’avoir nos amis franco-ontariens à l’avant-plan, en premier dans le défilé, ça, c’est du nouveau, indique Maxime Laporte.

Il faut se tenir les coudes, raffermir les liens qui nous unissent.

Maxime Laporte, président général de la Société Saint-Jean-Baptiste

Chaque année on trouve le moyen de faire des clins d’œil à la francophonie hors Québec. Il y a toujours cette sensibilité-là, avait aussi indiqué Maxime Laporte dans une entrevue accordée à Radio-Canada le mercredi 19 juin.

Il explique qu'inviter les Franco-Ontariens à prendre part aux activités de la Saint-Jean-Baptiste est une façon de montrer leur solidarité.

Une foule avec des pancartes contre les politiques.

Les positions du premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, au début de son mandat, ont réveillé la fierté francophone partout au pays.

Photo : La Presse canadienne / PATRICK DOYLE

Les récents affronts dirigés contre le fait français en Ontario ont nettement ravivé dans nos cœurs cette solidarité fraternelle, cette solidarité intemporelle qui lie par nature le destin du Québec et de l’Ontario français, avait déclaré mercredi Maxime Laporte.

Maxime Laporte estime qu'un élan de sympathie a soufflé au Québec à la suite des compressions du gouvernement progressiste-conservateur de Doug Ford.

Les décisions de Queen’s Park ont marqué un moment de réveil, donc évidemment on doit agir en conséquence et exprimer cette solidarité.

Ce texte a été modifié pour apporter des clarifications obtenues auprès de la Société Saint-Jean-Baptiste sur la place donnée aux Franco-Ontariens lors du défilé à Montréal. Son titre d'origine était : Les Franco-Ontariens participeront au prédéfilé de la Saint-Jean et non au Grand défilé. Nous avons également clarifié l'ordre des entrevues accordées.

Toronto

Francophonie