•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Période de « grands changements » pour OC Transpo

Un autobus vert qui porte l'inscription full electric.

La Ville d'Ottawa a présenté un modèle d'autobus électrique, l'automne dernier.

Photo : Ville d'Ottawa

Radio-Canada

Après la livraison de la ligne de la Confédération prévue pour le mois d'août, 100 circuits d'autobus seront modifiés. OC Transpo fera face à la « plus grande période de changements » de toute son histoire.

C'est ce qu'a expliqué le conseiller du quartier Alta Vista et membre de la Commission du transport en commun, Jean Cloutier, en entrevue mercredi. Ce dernier a également ajouté que 240 000 usagers qui utilisent quotidiennement les services d'OC Transpo verront leur trajet être modifiépour le mieux.

Ça demande une planification intense pour faire la transition des autobus au train léger, a-t-il fait valoir. Ce sont des défis énormes.

Parmi les changements importants, on retrouve l'ajout de correspondance dans plusieurs circuits. Plusieurs d'entre eux seront également raccourcis afin d'éviter de traverser le centre-ville, ce qui occasionne des délais supplémentaires, selon M. Cloutier.

La fréquence est changée et les circuits seront changés.

Jean Cloutier, conseiller du quartier Alta Vista et membre du Comité des transports de la Ville d'Ottawa

Le conseiller municipal a rappelé que, même si des correspondances s'ajoutent aux trajets des usagers, le train passera toutes les trois à cinq minutes pendant les heures de pointe. Ce sera toutes les 15 minutes pour le reste de la journée.

Jean Cloutier en entrevue à l'hôtel de ville d'Ottawa.

Jean Cloutier demande aux usagers d'OC Transpo de faire preuve de patience.

Photo : Radio-Canada

M. Cloutier croit que cette fois sera la bonne et que la ligne de la Confédération du train léger sera bel et bien en service dès septembre. Toutefois, il faut prévoir d'autres modifications aux trajets une fois celui-ci livré.

Ajout d'autobus électriques

Près de quatre mois après avoir déclaré que les autobus électriques ne sont pas la solution pour Ottawa, John Manconi, le président d'OC Transpo, a demandé à la Commission du transport en commun d'ajouter deux autobus électriques à sa flotte, sans faire de projet pilote.

Il a entre autres plaidé le fait que d'autres villes ont déjà mené ce genre de test et qu'on peut utiliser leurs observations. D'autres conseillers ont plutôt demandé à ce qu'on s'en tienne au projet pilote.

La Commission du transport en commun a alloué la somme de 6 millions de dollars à OC Transpo pour l'achat de deux nouveaux autobus électriques, ainsi que des bornes de recharge. À l'avenir, la flotte du transporteur public ottavien pourrait inclure davantage d'autobus électriques, si les coûts ne sont pas trop élevés.

Avec les informations de Gilles Taillon et Kate Porter de CBC

Ottawa-Gatineau

Transports