•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Appel de Marissa Shephard : la cour prend la cause en délibéré

Marissa Shephard est derrière les barreaux depuis mars 2016.

Marissa Shephard est derrière les barreaux depuis mars 2016.

Photo : GRC

Radio-Canada

La Cour d'appel du Nouveau-Brunswick rendra sa décision dans un avenir indéterminé dans la cause de Marissa Shephard, reconnue coupable du meurtre de Baylee Wylie.

La jeune femme de 23 ans était accusée du meurtre prémédité de Baylee Wylie, 18 ans, survenu en décembre 2015. La victime a été poignardée à de multiples reprises dans un logement de la rue Sumac, à Moncton.

Elle a été reconnue coupable du meurtre prémédité de l'adolescent le 8 mai 2018, après seulement quelques heures de délibérations du jury. Elle purge présentement une peine de prison à vie sans condition de libération pour 25 ans.

Elle a déposé une demande à la Cour d'appel du Nouveau-Brunswick il y a près d'un an pour contester le verdict rendu par le jury.

Croquis de Marissa Shephard dans la salle d'audience du tribunal

Marissa Shephard a été accusée du meurtre d'un de ses amis, il y a un peu plus de trois ans, à Moncton.

Photo : Andrew Robson

Elle allègue que la déclaration qu'a faite le coaccusé Devin Morningstar à la police et qui a été enregistrée sur bande vidéo n'aurait pas dû être admise comme preuve lors de son procès.

Marissa Shephard n'était pas présente à la Cour d'appel à Fredericton, mercredi. Son avocate, Margaret Gallagher, a plaidé pour le compte de l'accusée devant trois juges.

Margaret Gallagher rapporte qu'il n'y a pas de preuves concrètes qui impliquent sa cliente dans cette histoire, outre l'ADN de cette dernière trouvé dans ce qui restait du logement de la victime détruit par les flammes.

Les pompiers avaient découvert des traces de sang appartenant à Baylee Wylie à l'endroit où se trouvait son lit. C'est avec ces preuves qu'ils ont découvert que le jeune homme avait été poignardé à plusieurs reprises.

Baylee Wylie, 18 ans.

Baylee Wylie, 18 ans, est décédé en décembre 2015 à Moncton.

Photo : Radio-Canada / CBC/Contribution

Mais l'ADN de Marissa Shephard trouvé sur place pourrait être facilement expliqué, selon son avocate, parce que la jeune femme habitait aussi à cet endroit au moment du drame.

Le coaccusé Devin Morningstar a été reconnu coupable de la mort de Baylee Wylie et a fait appel de cette décision, sans succès. Il purge une peine à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans après avoir été reconnu coupable de meurtre au premier degré et d'incendie criminel au mépris de la vie humaine.

Portrait de Devin Morningstar

Devin Morningstar a été reconnu coupable de meurtre prémédité et d'incendie criminel en novembre 2016.

Photo : Facebook

Tyler Noel, troisième coaccusé du meurtre de Baylee Wylie, avait plaidé coupable. Il purge une peine d'emprisonnement à vie sans condition de libération avant 16 ans, pour meurtre au deuxième degré et incendie criminel au mépris de la vie humaine.

Nouveau-Brunswick

Crimes et délits