•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès Montsion : l’autre agent impliqué dans l’arrestation va témoigner

Trois agents de police autour d'un homme étendu à terre. L'image de l'homme par terre a été volontairement brouillée.

L'agent Dave Weir à gauche et l'agent Daniel Montsion agenouillé au centre (archives).

Photo : YouTube

Laurie Trudel

L’agent Dave Weir, impliqué dans l’arrestation musclée d’Abdirahman Abdi, sera appelé à la barre des témoins jeudi et vendredi, a-t-on appris au 49e jour d'audience du procès de Daniel Montsion, au palais de justice d'Ottawa.

Il s’agit d’une totale surprise pour la défense. Elle ne sait pas si elle sera en mesure de le contre-interroger avant la pause estivale qui commence le 5 juillet.

Dave Weir est le premier policier qui est intervenu lors de l’appel au 911 pour désordre public le 24 juillet 2016. Celui-ci ne figurait pas sur la liste des témoins de la Couronne, avant dimanche dernier.

De précédents témoignages au procès faisaient état du fait que l’agent Weir avait pourchassé Abdirahman Abdi jusqu’à son appartement du 55, rue Hilda, qu’il l’avait frappé avec son bâton télescopique, avait utilisé son poivre de cayenne et avait poussé la victime au sol, à un certain moment lors de l’affrontement, dans le but de procéder à son arrestation.

C’est lorsque l’agent Weir avait compris qu’il aurait du mal à procéder à l’arrestation d’Abdirahman Abdi, qu’il avait demandé du renfort et que Daniel Montsion lui était venu en aide.

L’agent Dave Weir n’est pas accusé relativement à la mort d’Abdiriahman Abdi. Son collègue Daniel Montsion fait face à des accusations d’homicide involontaire, d’agression armée et de voie de fait grave.

Plus de détails à venir

Ottawa-Gatineau

Procès et poursuites