•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'UQAR formera de futurs enseignants à Baie-Comeau

Le Cégep de Baie-Comeau

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Université du Québec à Rimouski (UQAR) va offrir le programme d'enseignement pré-scolaire et primaire à partir de l’automne au Cégep de Baie-Comeau.

Une vingtaine d'étudiants formeront la première cohorte à partir de la fin août.

Ils pourront suivre le programme à plein temps et compléter, sur la Côte-Nord, tous les cours requis pour obtenir leur baccalauréat.

La majorité des cours seront donnés par des enseignants présents sur place, affirme l'UQAR. Ils feront la navette entre Rimouski et Baie-Comeau pour enseigner.

On connait les difficultés actuelles de transport, mais les cours sont prévus en présence à Baie-Comeau avec une organisation particulière qui va favoriser l'intégration des apprentissages au fur et à mesure que les étudiants et étudiantes vont cheminer., explique la directrice du Service à la formation continue à l'UQAR, Louise Bolduc.

Les étudiants pourront également faire leurs quatre stages en classe sur le territoire nord-côtier.

Notre territoire va de Tadoussac à Baie-Trinité. Il y a de la place pour faire les stages. , affirme la présidente de la Commission scolaire de l'Estuaire, Ginette Côté.

À chaque année, avec l'Université Laval entre autres, on fait des demandes, c'est toujours difficile que des jeunes qui ne sont pas de la région viennent en région. Alors là on va avoir des jeunes qui sont de la région et qui veulent probablement rester en région, on se croise les doigts on l'espère.

Ginette Côté, présidente de la Commission scolaire de l'Estuaire
Ginette Côté, assise sur une chaise

Ginette Côté

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Mme Côté croit que l'arrivée du programme d'enseignement primaire et secondaire sur la Côte-Nord va permettre de recruter davantage de nouveaux enseignants, dans un contexte de rareté de main-d'œuvre.

L'UQAR évalue que 90% des étudiants qui sont formés en région demeurent en région.

C'est un aspect absolument intéressant pour la rétention de la main-d'oeuvre en région. Et de leur offrir un milieu de pratique immédiat, leur donner cette chance-là, parce que la collaboration avec la commission scolaire va nous permettre aussi d'autres avenues. C'est vraiment une opportunité à saisir. 

Louise Bolduc, directrice du Service de la formation continue à l'UQAR.

La Commission scolaire de l'Estuaire indique qu'il reste des places de disponibles au sein de ce nouveau programme d'éducation préscolaire et d'enseignement primaire et qu'il est toujours possible de s'y inscrire.

Avec les informations de Marie-Jeanne Dubreuil

Côte-Nord

Enseignement universitaire