•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maladie de Lyme : un nouveau projet de recherche lancé à Sherbrooke

Une tique engorgée de sang.

Une tique gorgée de sang.

Photo : iStock

Radio-Canada

Un nouveau projet de recherche portant sur la maladie de Lyme sera lancé à Sherbrooke au cours des prochains jours.

Une équipe de spécialistes veut suivre l'évolution des patients face aux traitements et évaluer de quelle façon ces malades sont pris en charge par le système. Le Dr Alex Carignan, microbiologiste infectiologue à la Faculté de médecine et des sciences de la santé du Sherbrooke, veut s'assurer que les Québécois sont traités selon les standards internationaux.

On entend malheureusement trop souvent que les patients au Québec sont laissés pour compte, sont mal traités et mal diagnostiqués face à la maladie de Lyme, déplore le Dr Carignan.

L'objectif premier, c'est d'améliorer le devenir de nos patients, trouver ce qu'on peut améliorer de la prise en charge de nos patients dans certains cas et certaines situations lorsqu'elle n'est pas optimale. On veut aussi connaître la capacité des médecins à reconnaître la maladie. C'est très important, parce que c'est parfois déficient étant donné que ce ne sont pas tous les médecins qui ont été exposés à la maladie, explique-t-il.

Le Dr Carignan est d'avis que les traitements d'antibiothérapie prolongés n'apportent pas de bénéfice si on les compare aux traitements de durée standard en ce qui concerne la maladie de Lyme . Il ajoute que certains risques importants pour la santé peuvent survenir avec les traitements a plus long terme.

Estrie

Santé publique