•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'homme ayant provoqué une poursuite policière en 2018 condamné à la prison

Image infrarouge où l'on aperçoit Terrance Morin dans un champ, près du véhicule qu'il a volé.

L'Unité de soutien aérien de la police de Saskatoon avait été mobilisée pour arrêter Terrance Morin, qui, en 2018, a essayé de semer les policiers pendant des heures à bord d'un véhicule volé.

Photo : Radio-Canada / Saskatoon Police Service

Radio-Canada

Terrance Morin a été condamné à deux ans moins un jour de prison pour le désordre qu’il a provoqué dans la nuit du 5 au 6 mai 2018, près de Langham, au nord-ouest de Saskatoon.

En tentant d’échapper aux policiers qui voulaient l’arrêter, il avait mis en danger la vie d’une trentaine d’automobilistes. Au terme de sa folle virée, il avait essayé de s’immoler par le feu.

Plusieurs chefs d’accusation avaient été retenus contre Terrance Morin dont ceux de conduite dangereuse et d'outrage à un agent de police. Lors de son audience, en avril, l'homme d'une trentaine d'années avait reconnu sa culpabilité.

Il avait expliqué que, cette nuit-là, il était sous l’effet de la méthamphétamine en cristaux. Il en avait consommé régulièrement les jours précédant son arrestation au point de ne plus avoir aucun souvenir de la nuit du 5 au 6 mai 2018. Son avocat a fait savoir au tribunal qu’il avait depuis suivi une cure de désintoxication.

Le juge qui a rendu la peine a affirmé que c'était un miracle que la fuite du chauffard n’ait pas occasionné d’accidents.

Il a salué le courage des policiers qui sont intervenus - notamment pour sauver Terrance Morin - sans penser à leur propre sécurité.

Terrance Morin purgera sa peine dans une prison provinciale. Comme il a également été condamné pour d'autres crimes, il restera incarcéré près de cinq ans.

Avec les informations de CBC

Saskatchewan

Crimes et délits