•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ligne de la Confédération du train léger d'Ottawa ne sera pas en service avant septembre

Un train sur ses rails

Un train de la ligne de la Confédération de l'O-Train (archives)

Photo : Dereck Doherty

Radio-Canada

La ligne de la Confédération du train léger devrait être terminée autour du 7 juillet et être livrée à la Ville d'Ottawa au mois d'août. Les premiers passagers devraient pouvoir prendre le train dès septembre, si tout se passe comme prévu.

C'est ce qui a été révélé, mardi après-midi, à l'issue d'une rencontre entre le maire d'Ottawa, Jim Watson, le président d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge, le président du Groupe de transport Rideau (GTR), Peter Lauch, et d'autres représentants municipaux.

La maire Watson a indiqué que le train devrait être livré à la Municipalité dans la deuxième ou la troisième semaine du mois d’août, sans plus de précisions. Ensuite, la Ville d'Ottawa devra faire ses propres tests.

Une date plus précise devrait être fournie dans les prochaines semaines. Si le GTR ne respecte pas — une fois de plus — les échéanciers, une amende de 1 million de dollars lui sera imposée, a rappelé M. Watson.

Peter Lauch lors d'un point de presse.

Le président du Groupe de transport Rideau, Peter Lauch (au centre), a dit que des tests de mise en service ont été faits le week-end dernier et que d'autres seront faits ce week-end.

Photo : Radio-Canada

Interrogé quant aux multiples retards rencontrés par les responsables de la construction de la ligne de la Confédération, M. Lauch a dit avoir « confiance » que cette fois-ci sera la bonne.

Nous avons donné des dates dans le passé et nous n’avons pas pu les respecter, comme vous le savez. Nous ne voulons pas décevoir encore une fois et nous voulons être précis.

Peter Lauch, président du Groupe de transport Rideau

Des enjeux d'intégration et de systèmes

Les nouveaux délais sont dus à l’intégration et à la mise à jour des systèmes dans les différents trains, a expliqué M. Lauch, lors d'un point de presse. Avant de remettre les clés à la Ville d'Ottawa, le GTR fera un test de fonctionnement d’une durée de 12 jours consécutifs.

M. Poupart-Lafarge d'Alstom a ajouté qu’il n’était pas anormal de rencontrer quelques problèmes lorsque l'on teste le train et que, pour livrer le meilleur produit, il fallait s’ajuster.

Il y a quelques semaines, plusieurs conseillers municipaux avaient déclaré perdre patience face aux nombreux retards de livraison de la ligne de la Confédération.

Au départ, les clés de la ligne de la Confédération devaient être remises à la Ville d'Ottawa en mai 2018, puis en novembre 2018. La date de la fin des travaux a ensuite été reportée à mars 2019 et finalement à la fin du deuxième trimestre de 2019. Les dirigeants d'OC Transpo avaient ensuite précisé qu'aucune date de mise en service ne serait annoncée avant la fin des travaux.

Avec les informations de Stéphane Leclerc

Ottawa-Gatineau

Transport en commun