•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conseil des écoles fransaskoises veut accompagner davantage les enseignants

Ronald Ajavon, directeur général du CEF, répond aux questions du journaliste.

Le directeur général du CEF, Ronald Ajavon, est heureux de pouvoir compter sur les services de Dominic Rivard à titre de coordonnateur du mentorat.

Photo : Radio-Canada / Karel Houde-Hébert

Radio-Canada

La création d’un poste de coordonnateur du mentorat était devenue nécessaire pour le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) en raison de l’augmentation considérable d’élèves et le besoin d'enseignants au sein du réseau scolaire francophone, estime son directeur général, Ronald Ajavon.

Il est d’avis que le poste permettra notamment d’offrir aux enseignants un encadrement personnalisé en lien avec ce qui se passe dans leur salle de classe.

Nommé vendredi à titre de coordonnateur du mentorat Dominic Rivard sera invité à accompagner les enseignants afin de mettre en place toutes les conditions propices à la réussite des élèves, explique Ronald Ajavon.

On veut mettre l’accent sur les forces de nos enseignants, que ce soit au niveau de la gestion de leurs classes ou sur leur capacité à établir une relation de confiance avec les élèves.

Ronald Ajavon, directeur général du CEF

Il pense également que le poste de coordonnateur du mentorat donnera des outils supplémentaires aux nouveaux enseignants qui se joignent au réseau scolaire francophone.

L’idée est aussi de travailler davantage avec les enseignants pour s’assurer que leur séjour avec nous soit plus profitable pour eux, mais aussi pour les élèves, a-t-il souligné.

Dominic Rivard entrera en poste dès la prochaine rentrée scolaire, soit le 1er septembre 2019.

Il est présentement directeur de l’École Valois, à Prince Albert, un poste qu'il occupe depuis neuf ans.

Avec les informations de Karel Houde-Hébert

Saskatchewan

Éducation