•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les communautés LGBTQ et bispirituelle de Saskatoon célèbrent la diversité

Des indidivus, assis à leur table, écoutent attentivement les discussions d'un panel d'invités.

Le Musée de l'histoire de l'ouest, à Saskatoon, accueille mardi une variété d'activités afin de célébrer la diversité LGBTQ+ et bispirituelle.

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

Radio-Canada

La diversité LGBTQ+ et bispirituelle est célébrée mardi à Saskatoon lors d'une rencontre au Western Development Museum sous le thème de « Fais briller ta fierté : parlons de nous et célébrons nos vies ».

La rencontre est le résultat d'un partenariat entre les organismes Saskatoon Pride Festival et OUTSaskatoon.

Il s’agit d’une vitrine pour montrer la diversité, la force et les réalisations de notre communauté. Et c’est sûr que cela allumera la fierté, dit Mike McCoy, de Saskatoon Pride Festival.

Pour l’occasion, le musée accueille, de 12 h à 21 h, une variété d’activités, dont des ateliers, des projections, des lectures publiques et de la danse.

Plusieurs personnalités de la communauté, dont la cinéaste métisse Marjorie Beaucage, alimenteront les discussions en parlant de leur vie et leurs expériences.

On est ici pour parler de nos défis, de nos peines et de nos histoires, mais on veut aussi parler de notre passé. Il ne faut pas oublier d’où on vient, a-t-elle affirmé.

La cinéaste Marjorie Beaucage, répond aux questions du journaliste.

La cinéaste Marjorie Beaucage croit que le racisme et l'homophobie sont biens présents en Saskatchewan et que les individus doivent apprendre à mieux se connaître.

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

De nombreux défis en Saskatchewan

Selon Marjorie Beaucage, la Saskatchewan est, depuis plusieurs années, une province où l’on retrouve du racisme et de l'homophobie.

C’est peut-être parce qu’il y a beaucoup de communautés rurales et qu’on ne peut pas vraiment se cacher, mais il y a beaucoup de travail à faire ici, mentionne-t-elle.

Saskatchewan

Communauté LGBTQ+