•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soutien au revenu en Saskatchewan : plus simple et accessible, promet la province

Des billets de devises canadiennes.

Les bénéficiaires du nouveau programme de soutien au revenu mis en place par le gouvernement auront un régime d'Imposition bien à eux.

Photo : Getty Images / joshlaverty

Radio-Canada

Le gouvernement de la Saskatchewan lève le voile sur les détails de son nouveau Programme de soutien du revenu (SIS), qui sera accessible à compter du 15 juillet. Simplicité et accompagnement personnalisé en sont les mots d’ordre.

Celles et ceux qui demanderont à en faire partie pourront obtenir des exemptions mensuelles. Ainsi, une part de leurs revenus ne sera pas prélevée, contrairement aux obligations fiscales auxquelles sont assujettis la majorité des contribuables.

Les bénéficiaires de ce programme seront suivis par un agent gouvernemental. Celui-ci les conseillera dans leur recherche d’emploi et dans la manière de gérer leur budget.

Dans le cadre de ce nouveau programme, notre personnel travaillera en étroite collaboration avec les usagers pour les aider à accroître leur indépendance et à surmonter les obstacles à l’emploi.

Paul Merriman, ministre des Services sociaux

L’inscription au SIS se fera par le biais d’une application mobile, et ce, dans un souci, de rendre ce programme le plus facilement accessible.

Lorsque le gouvernement a parlé de son nouveau dispositif d’aide pour les plus démunis, plusieurs intervenants sociaux ont exprimé leur inquiétude. Ils s’interrogeaient notamment sur l’avenir du Programme d’assistance de la Saskatchewan (SAP) et de l’Allocation de transition à l’emploi (TEA).

Sur cette question, la province précise que les personnes prises en charge dans le cadre de ces deux systèmes continueront à en profiter, dans les mêmes conditions, au plus tard jusqu’à l’été 2021 (date à laquelle ils seront abolis), à moins qu’elles ne souscrivent au SIS.

À compter du 15 juillet, cependant, il ne sera plus possible de s’inscrire au SAP ou à la TEA.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Politique provinciale