•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Franco-Ontarien arrêté en anglais pour ivresse au volant plaide coupable

Des clés à côté d'un verre d'alcool.

Zacharie Tessier avait un taux d'alcoolémie 3 fois supérieur à la limite légale, mais avait été acquitté dans un premier procès parce que les policiers ne lui avaient pas parlé en français.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Radio-Canada

De nouveau devant la Cour de justice de l'Ontario, le Sudburois Zacharie Tessier a plaidé coupable pour conduite imprudente. Un juge de la Cour supérieure de justice a ordonné un nouveau procès en février, lorsqu’il a jugé que M. Tessier comprenait l’anglais.

Zacharie Tessier a été arrêté en 2016 alors qu’il conduisait avec un taux d’alcoolémie près de trois fois la limite légale permise de 80 mg pour 100 ml de sang.

Toutefois, son premier procès en 2018 s’était terminé par un non-lieu, car le juge André Guay avait estimé que ses droits avaient été bafoués.

Même si M. Tessier avait demandé à plusieurs reprises d’être informé de ses droits en français, les agents du Service de police du Grand Sudbury avaient insisté pour communiquer avec lui en anglais seulement.

Certains de ces agents étaient francophones.

Nord de l'Ontario

Procès et poursuites