•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le diplôme universitaire est payant, selon un sondage

Université de Moncton.

Les étudiants qui obtiennent un diplôme d'une université des Maritimes sont récompensés, selon la Commission de l'enseignement supérieur des provinces maritimes.

Photo : Nicolas Steinbach/Radio-Canada

Radio-Canada

Six ans après avoir obtenu un diplôme d’une université des provinces maritimes, les deux tiers des diplômés occupent un emploi qui exige des études universitaires ou un emploi en gestion.

C’est ce qui ressort d’un sondage effectué par la Commission de l’enseignement supérieur des Maritimes (CESPM) l’automne dernier, auprès de 2630 répondants.

Le taux d’emploi chez les répondants se situait à 96 %; parmi ceux-ci, 88 % occupaient un emploi à temps plein.

Les diplômés universitaires de 2012 travaillant à temps plein touchaient un revenu médian annuel de 60 000 $, comparativement à 51 321 $ pour l’ensemble de la population canadienne.

Cela fait dire à la CESPM que les études universitaires valent l’investissement que font les étudiants.

Six ans après l’obtention d’un premier grade universitaire, les diplômés gagnent 17 % de plus que l’ensemble de la population, ce qui comprend tous les Canadiens en âge de travailler, affirme Catherine Stewart, directrice générale par intérim de la Commission.

L’âge médian des diplômés au moment du sondage était de 29 ans.

Le sondage a également démontré que le taux d’emploi des diplômés de 2012 a augmenté avec le temps. Deux ans après leurs études universitaires, ils étaient 76 % à occuper un emploi à temps plein. La proportion de diplômés occupant un poste qui exige une formation universitaire a quant à elle augmenté de 13 points de pourcentage.

Ce sondage a été effectué auprès des détenteurs d’un baccalauréat. Il comporte une marge d’erreur de 2,2 %, 19 fois sur 20.

Nouveau-Brunswick

Éducation