•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dix campus, universitaires et collégiaux, visés par des alertes à la bombe à Toronto

Photo d'un édifice en briques brunes surplombé d'un autre de couleur blanche et noire.

Le campus de l'OCADU au centre-ville, de Toronto

Photo : Radio-Canada / Fanny Geoffrion

Radio-Canada

Les campus de l'Université de l'École d'art et de design de l'Ontario (OCADU) et le pavillon Chang de l'Université Ryerson ont été évacués, mardi matin, à Toronto, à la suite d'alertes à la bombe.

Le pavillon Chang a pu rouvrir peu avant midi, après que la police y eut terminé son enquête, indique l'établissement.

Le campus de l'OCADU , lui, rouvrira mercredi matin à l'heure régulière. Les policiers ont fouillé les lieux et considèrent qu'il n'y a aucun danger.

Le Collège George Brown indique, pour sa part, qu'il collabore avec la police, après avoir reçu un courriel menaçant.

Les policiers ont fouillé les locaux de ses trois campus, sans rien trouver. Les cours y continuent pour l'après-midi.

Les différents campus du Collège Humber, qui a été ciblé lui aussi, n'ont pas été évacués. Les campus ont été fouillés et l'institution dit continuer à collaborer avec la police.

Au total, dix campus, universitaires et collégiaux, ont été visés à Toronto.

Les policiers, alertés peu avant 9 h mardi matin, disent prendre la situation très au sérieux.

L'enquête policière se poursuit.

Toronto

Crimes et délits